Lead


Lay summary
Le but du projet est de fonder une véritable école d’édition musicalescientifique susceptible de maîtriser sans les trahir tous les aspectstechniques souvent ésotériques des notations musicales manuscrites ouimprimées des 16e et 17e siècles, en particulier à Rome, et dans diverscentre musicaux italiens. Cette « école » prend la forme d'une équipe dechercheurs qui collaborent à divers projets dans les domaines suivants :études philologiques des textes musicaux, paléographie musicale, étude dela notation dans la période de transition entre la notation mensuralisteseizièmiste et la notation dite moderne, étude des techniques d'impressionmusicale. Une parfaite maîtrise de tous ces éléments est une conditionnécessaire à la transmission correcte et fiable d’un répertoire(Frescobaldi, Monteverdi, Marenzio…) dont l’importance musicale esteffectivement proportionnelle à la faveur dont il jouit aujourd’hui. Lessources véhiculant ces œuvres présentent bien des problèmes non élucidésde codage ou d’interprétation, et soulèvent moult questions faute d’unemise en perspective historique et technique adéquate. Nombreux sont lesdocuments manuscrits recelant de véritables chefs d’œuvre non attribués,nombreux aussi ceux dont les attributions relèvent d’une pure tradition defantaisie. Par rapport à l’imprimerie, la musicologie n’a guère considéréjusqu’à maintenant l’importance et l’utilité d’examiner les aspectstechniques matériels de la typographie dans le contexte d’une éditioncritique, par exemple en comparant tous les exemplaires d’une même source,souvent différents et dont les différences sont révélatrices du processusde fabrication ou du mode de travail du compositeur. Il est donc évidentque ce travail d’investigation doit être conduit non seulement au titre d’une connaissance pure des techniques et traditions, mais aussi et surtoutdans le but d’assurer la correction et la fiabilité dans la transmissiondes sources.Parmi les réalisations figurent en bonne place des éditions critiques d’œuvres du répertoire de clavier du 17e siècle, romain et napolitain enparticulier. Entre la fin 2004 et le début 2005 deux volumes de l’éditiondes œuvres complètes de Frescobaldi vont paraître, ainsi que l’op. 8 deBiagio Marini. L’une des thèses réalisées dans le cadre du projet fournirale fond historique et critique à l’édition de l’héritage manuscritfrescobaldien. Une autre offrira une réévaluation complète des techniquesde la typographie musicale et leurs conséquences sur les pratiques decodage des compositeurs. Une autre encore étudie les diverses stratégiesde notation utilisées dans l’imprimerie en particulier pour restituerdivers aspects de la virtuosité ornementale violonistique au 17e s. Ladernière développe un système informatique inédit permettant le traitementautomatisé des sources musicales typographiées antérieures à 1750(reconnaissance, édition automatique, comparaison fiable des exemplaires d’une même édition et ou d’éditions différentes, etc.).