Lead
Ce projet vise à étudier en détail dans quelle mesure une ontologie parcimonieuse de la science peut apporter un nouvel éclairage sur la relation entre le monde naturel tel qu’il est traité dans nos théories scientifiques et nous-mêmes conçus en tant que personnes.

Lay summary

Le réalisme scientifique est la position selon laquelle la science nous donne accès au monde naturel. La science le fait notamment en établissant des théories physiques universelles qui décrivent l’univers d’un point de vue de nulle part. Or, savoir dans quelle mesure cette méthode objective de la science est également applicable à nous-mêmes en tant que personnes est un sujet de controverse. En particulier, la conceptualisation et la justification des théories scientifiques elles-mêmes s’inscrivent dans des interactions sociales et normatives nous caractérisant en tant que personnes et consistant à demander et donner des raisons. Nous ne pouvons pas nous positionner en dehors de ce contexte social et normatif et établir une ontologie englobant à la fois le domaine de la nature et les personnes d’un point de vue de nulle part (que ce soit en guise d’un naturalisme ou d’une sorte de dualisme ontologique objectif).

Sur cette base, ce projet a pour objectif d’étudier comment une ontologie minimaliste de la science peut apporter un nouvel éclairage sur la relation entre les sciences naturelles et les sciences humaines. Plus précisément, il s’agira d’examiner comment le traitement du temps en physique dans une ontologie relationnelle et parcimonieuse laisse ouvert l’espace conceptuel requis pour reconnaître l’existence de la direction du temps, du devenir temporel de même qu’un futur ouvert, nous permettant ainsi de construire un pont vers le libre arbitre, la liberté et la normativité qui nous caractérisent en tant que personnes. Par conséquent, ce projet examinera dans quelle mesure la méthode objective de la science peut être appliquée aux personnes et dans quelle mesure les personnes sont autonomes mais néanmoins liées au monde naturel tel que caractérisé par la science.