Lead
Face aux formes actuelles de nationalisme et de repli identitaire, l'éthique et la philosophie politique proposent des manières alternatives de penser la citoyenneté au 21e siècle. Ce projet explore les possibles convergences entre deux types de citoyenneté post-nationale: la citoyenneté cosmopolitique et la citoyenneté écologique.

Lay summary
Nous avons l'habitude de penser la citoyenneté en la limitant aux frontières de l'État-nation. Mais n'existe-t-il pas aujourd'hui d'autres manières pertinentes de penser la communauté politique? Les champs de recherche de la justice globale et de la théorie politique écologique ont chacun proposé un modèle de citoyenneté post-nationale: la citoyenneté cosmopolitique et la citoyenneté écologique. Le problème est que ces deux modèles se sont développés dans la littérature philosophique de manière séparée, voire opposée. Ce projet cherche des points de convergence entre ces deux modèles pour trouver une forme inclusive de citoyenneté post-nationale qui permettrait à la fois de faire face aux injustices globales et aux problèmes écologiques. 
Dans un premier temps, le projet se focalisera sur l'oeuvre d'un des défenseurs les plus connus de la citoyenneté écologique, Andrew Dobson, pour montrer que les objections majeures qu'il adresse au cosmopolitisme peuvent être surmontées. Dans un deuxième temps, il articulera le niveau théorique avec le niveau pratique en vue de developper les implications concrètes des deux modèles de citoyenneté en termes de comportements individuels et de politiques publiques. Le défi principal est de trouver un lien suffisamment fort pour fonder une communauté politique au-delà des frontières nationales dans un contexte marqué par la montée de nouvelles formes de nationalisme.