Lead
Le projet tente d'examiner des facteurs permettant d'ouvrir des populations adolescentes à un plus large éventail d'aspirations vocationnelles, en dépassant surtout les stéréotypes de genre.

Lay summary

Au cours des 50 dernières années, de nombreuses professions se sont diversifiées en Suisse. Cependant, comme dans d'autres pays européens, les choix de métiers chez les enfants restent très stéréotypés, amenant les femmes à être surtout présentes dans les secteurs de la santé, de la protection sociale et de l'éducation et les hommes dans les professions techniques et d'ingénierie. Dans le présent projet, nous essayons de comprendre les facteurs qui déterminent les choix vocationnels d’adolescentes et adolescents entre 12 et 18 ans, en espérant ainsi déterminer des manières de diversifier les choix de ces personnes. Plus spécifiquement, nous nous intéressons à l’effet de différentes formes langagières – par exemple l’utilisation de la forme masculine en français – ainsi que l’effet des stéréotypes de genre sur la manière dont les enfant se projettent dans différents métiers. Si l'une ou l'autre des stratégies langagières testées dans le cadre de ce projet se révélait fructueuse, les résultats de notre recherche auraient un impact pratique important pour ouvrir les populations adolescentes à un plus large éventail d'aspirations vocationnelles.