Lead
L’Internet des Objets peut révolutionner le domaine de la santé professionnel. Il peut toutefois aussi générer des risques étant donné l’éventuelle collecte excessives de données personnelles. Le projet a pour ambition d’analyser les opportunités et risques liés à ces nouvelles applications et de formuler des recommandations pour encourager un usage respectueux de la protection individuelle

Lay summary

Les maladies d’origine professionnelles se sont largement développées dans le cadre de la société contemporaine. Dans un tel contexte, les entreprises font de plus en plus preuve de créativité pour promouvoir la santé au travail. Ainsi, sur leur lieu de travail, les employés peuvent aujourd’hui être équipés de différents objets comme des vêtements intelligents, des montres ou autres solutions. Ces objets peuvent ainsi leur permettre d’identifier les potentiels risques qu’ils font courir à leur santé comme celui du surmenage ou des mauvaises postures. Connues comme appartenant au domaine de l’Internet des objets, ces applications offrent toutefois non seulement des avantages aux employés, mais génèrent aussi des risques eu égard à la nécessité de collecter de données sensibles pour garantir leur bon fonctionnement. Le projet est dès lors dédié à l’identification des risques techniques, juridiques et éthiques lors de l’utilisation de tels objets et à la formulation de recommandations en vue d’encourager un usage efficace et respectueux de l’individu de tels objets. 
En effet, les applications relevant de l’Internet des Objets fonctionnent généralement sur la base d’une collecte disproportionnée de données, mais naviguent aussi dans une zone grise eu égard aux nombreuses questions non résolues : Où les données doivent-elles être stockées ? Qui y a accès? Ces données collectées sont-elles véritablement nécessaires pour la promotion de la santé sur le lieu du travail ? Que peut faire l’employeur ou le fournisseur de services des données ? Dès lors, le flou qui entoure l’utilisation des données collectées par ces applications suscite la crainte et ne favorise pas l’utilisation d’applications qui sont pourtant potentiellement bénéfiques.

L’objet de ce projet est donc d’investiguer les défis techniques, juridiques et éthiques et les limites de l’utilisation de l’Internet des Objets dans le domaine de la santé professionnelle. Entre autres, nous analyserons des applications qui affectent directement l’autonomie, l’identité et la vie privée des employés. Sur la base de cette analyse, des recommandations seront élaborées en vue d’éviter les risques identifiés. 

Les recommandations qui seront développées dans le cadre de ce projet n’ont pas seulement pour but de sensibiliser les employeurs et les employés sur les risques et bénéfices de l’Internet des Objets, mais aussi de formuler des moyens pratiques pour résoudre les dilemmes éthiques et renforcer une utilisation techniquement fiable et respectueuse de l’individu dans un contexte de promotion digitale de la santé au travail.