Lead
Tous les humains actuels ont une origine unique en Afrique, comme l’attestent la découverte de fossiles très anciens sur ce territoire et de multiples résultats de la génétique. La première population de notre espèce, Homo sapiens, apparue il y a quelques 300'000 ans, se serait d’abord largement multipliée et disséminée en Afrique, puis ces humains auraient migré également dans le reste du monde. C’est aussi dans le continent africain que les humains auraient connu une extraordinaire diversification par leurs migrations, leurs échanges et leurs adaptations, à la fois biologiques et culturelles, à toutes sortes d’environnements. Cette longue histoire du peuplement explique que l’Afrique renferme aujourd’hui une étonnante diversité humaine, tant génétique que linguistique et culturelle, la plupart du temps méconnue ou sous-estimée.

Lay summary

Contenu et objectifs de l’exposition

Cette exposition est destinée à raconter à un large public les résultats les plus récents des recherches scientifiques portant sur l’histoire du peuplement africain. Plusieurs équipes d’anthropologues, d’archéologues et de généticiens, en collaboration avec des partenaires spécialisés dans la création d’expositions et la communication scientifique, mettent en scène l’évolution humaine depuis ses origines en Afrique et expliquent comment cette évolution a conduit à l’étonnante diversité que l’on observe aujourd’hui dans ce continent. Cette exposition doit aussi contribuer à défaire les nombreux préjugés hérités d’un passé colonial à propos des populations africaines.

Présentation de l’exposition

L’exposition « Afrique : 300'000 ans de diversité humaine » sera présentée, dans un premier temps, dans le contexte universitaire (salle d’exposition de l’Université de Genève), puis au Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève où elle accueillera un large public.