Lead
Nos interactions sociales sont toujours davantage médiatisées par les technologies numériques. Loin d’être immatérielles, ces technologies sont localisées dans des appareils avec lesquels nous sommes en contact constant. Ces technologies traquent nos habitudes, nos déplacements, nos relations. Plus important encore, elles médiatisent nos rapports aux autres en déterminant qui nous rencontrons et ce qui entre dans la sphère de nos perceptions. Occupant l'espace entre les corps, les nouvelles technologies jouent un rôle grandissant dans la formation de la collectivité.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche
Pour décrire la façon dont les technologies numériques transforment le rapport entre les êtres humains au plan à la fois individuel et collectif et en penser les implications sociales et politiques, j'étudie ces transformations à partir des concepts de contact et de toucher, insistant ainsi sur la dimension incarnée des technologies.
Si dans la première partie du projet, je discute les conceptions classiques du toucher, afin de montrer que le toucher, loin d’être une figure de l’immédiateté, a depuis Aristote une affinité avec la technique (ayant un caractère de médium, voire de prothèse), j'étudie, dans la deuxième partie du projet, la façon dont le rapport du corps à la technique subit un retournement 19 siècle. Alors que jusque-là, la technique fonctionne comme prothèse, ajout, extension du corps humain, l'humain devient organe, voire prothèse de la machine.

Contexte scientifique et social du projet de recherche
La question est de savoir quelles sont les conséquences sociales et politiques de cette transformation du contact entre corps et technologie. Le corps couplé à la machine devient source de données, lesquels constituent la base d'algorithmes dont est fait un usage grandissant dans le cadre de prises de décision (par. ex. assurances, système judiciaire). Ce projet de recherche doit permettre de clarifier de façon critique les implications politiques et sociales de la transformation du contact entre corps et technologie.