Lead
Alors que l'expansion des applications de drones semble se développer sans limites, leur mise en œuvre est conditionnée par la sécurité opérationnelle. À cela s’ajoute la capacité du drone à maintenir sa trajectoire prévue quelles que soient les perturbations des signaux reçus via l’autonomie de navigation. À une époque où la navigation par drones repose principalement sur le positionnement par satellite (GPS, par exemple), la fragilité de la réception du signal satellite pose de graves problèmes de sécurité. Par conséquent, la proposition de plans de secours reposant principalement sur la détection optique est en hausse. Néanmoins, une visibilité, une résolution ou une texture de surface limitées, ainsi que le besoin de capteurs supplémentaires qui augmentent la charge utile et la complexité de traitement, limitent ces approches pour un usage spécifique plutôt que général.

Lay summary

Notre objectif principal est de proposer un moyen novateur et prometteur d’améliorer l’autosuffisance en matière de navigation de manière efficace et sans capteurs supplémentaires. Ces enquêtes vont à l’encontre des systèmes de navigation intégrés basés sur la modélisation cinématique, connus et déployés depuis des décennies dans les systèmes aériens, puis plus tard sur drones. Nous proposons de remplacer le cœur du système basé sur la détection inertielle par celui issu de la connaissance de l’aérodynamique des véhicules et des commandes du pilote automatique. Nous nous efforçons également de généraliser son utilisation sur différents types de drones de manière à améliorer de 10 à100 fois la qualité de la navigation.

Nos travaux quantifieront l’influence de ce concept sur l’amélioration de la qualité de la navigation ainsi que de son intégrité (c’est-à-dire sa capacité à déterminer elle-même l'exactitude de la localisation autonome obtenue) et donc sa sécurité opérationnelle. Les résultats conduiront à l’emploi possible de drones au-de là du champ de vision pour la surveillance de l’environnement et des infrastructures critiques sans compromettre la sécurité opérationnelle.