Lead
Le projet contribue à l'étude de l'histoire du concept de forme à travers le dépouillement et l'analyse des commentaires (composés entre 1230 et 1337) à un traité du douzième siècle qui porte sur ce concept, le Liber sex principiorum (Livre des six principes).

Lay summary
Contenu et objectifs du projet
Le concept de forme est omniprésent dans la pensée médiévale. Pourtant, il n'est, dans les études en philosophie médiévale, que peu souvent considéré pour lui-même, c'est-à-dire pour ce qui est de sa définition, de sa typologie et de ses propriétés. L'étude de la réception d'un traité anonyme du douzième siècle encore relativement méconnu, le Liber sex principiorum (Livre des six principes), est à même de parfaire notre connaissance de ce concept et de son histoire pour deux raisons indissociables : d'une part, ce traité porte dans sa partie initiale sur le concept de forme en général, avant que de se focaliser sur un type de forme particulier, la forme advenant de manière extrinsèque; d'autre part, il a été l'objet de nombreux commentaires à partir du treizième siècle, dans la mesure où il faisait partie du corpus d'étude universitaire. 
Le projet comprend deux axes : un axe doctrinal et un axe éditorial. L’axe doctrinal a pour objectif l’analyse les commentaires à ce traité dans le but de faire émerger les différentes conceptions de la forme qui s'y rencontrent, que ce soit pour la forme en général ou pour le cas précis de la forme extrinsèque. L’axe éditorial du projet comprend la réalisation d’éditions critiques pour deux commentaires majeurs au Liber sex principiorum : l'un composé par Robert Kilwardby, l'autre par Gauthier Burley. 

Contexte scientifique du projet
Le projet entend améliorer notre compréhension de l'histoire du concept de forme en général, du concept de forme extrinsèque en particulier, et ce faisant de la tradition textuelle du Livre des six principes. Il mettra à disposition des chercheurs en philosophie médièvale de nouveaux textes en édition critique.