Lead
Le projet vise à participer à la construction d’un nouveau champ de recherche, la métaphysique de la gravité quantique, en comblant le fossé qui sépare le travail des physiciens de celui des philosophes.

Lay summary

 

 

Le projet vise à participer à la construction d’un nouveau champ de recherche : la métaphysique de la gravité quantique. L’expression « gravité quantique » désigne une collection de programmes de recherche qui aspirent à unifier l’ensemble des connaissances obtenues à l’aide de nos deux théories physiques les plus fondamentales : la relativité générale et la théorie quantique des champs. La théorie quantique des champs offre une caractérisation exceptionnellement précise de l’univers et de ses aspects quantiques ; cependant, elle ne décrit pas la gravitation. D’un autre côté, la relativité générale décrit brillamment la gravitation, en l’appréhendant comme un aspect géométrique de l’espace-temps. Toutefois, cette dernière ne permet pas de décrire les effets quantiques. Ceci est problématique dans la mesure où nous avons besoin d’une théorie de la gravité quantique si nous voulons décrire les phénomènes faisant intervenir à la fois des effets quantiques et des effets relativistes, des phénomènes tels que les trous noirs et les premiers instants de l’univers.

Or, d’après ces programmes de recherche, l’espace-temps n’existe pas fondamentalement et des descriptions de la réalité qui semblent au premier abord décrire des mondes très différents sont en fait équivalentes, une bizarrerie nommée « dualité ». L’objectif de ce projet est de construire une interprétation métaphysique de l'émergence de l’espace-temps et des dualités. L’hypothèse principale de ce projet est qu’il est possible de réaliser cet objectif en soutenant que l’émergence de l’espace-temps et la dualité peuvent s’analyser comme une composition d’entités spatio-temporelles à partir d’entités non-spatio-temporelles.