Lead
Les décisions prises par les agresseurs sexuels dans les différentes phases qui composent la réalisation de leurs crimes viennent façonner le modus operandi. Ces décisions qui sont prises à chaque instant et qui constituent en quelque sorte la signature du crime sont autant d’éléments sur lesquels les enquêteurs vont pouvoir travailler afin d’appréhender le plus rapidement possible ces agresseurs.

Lay summary

Cette recherche propose de développer une analyse des décisions prises par les auteurs depuis la phase d’approche de leurs victimes jusqu’à la fin de leur crime. Dans un premier temps, une typologie des modes opératoires des crimes sexuels résolus sera élaborée. Dans un second temps, une analyse des modes opératoires des crimes non résolus viendra compléter les résultats de la première phase afin de voir si certains modes opératoires sont récurrents et empêchent, ou complexifient la tâche des enquêteurs pour résoudre certains crimes. Finalement, une troisième phase aura pour objectif d’analyser spécifiquement quelles décisions prises par les auteurs rend la résolution des crimes plus complexes.