Lead
La mémoire de travail est un système dédié à la maintenance de l'information à court-terme dans le but de traiter ces informations. Dans ce système, deux mécanismes ont été décrits comme responsables de la maintenance de l'information verbale. Certains modèles proposent un mécanisme spécialisé dans le domaine verbal, la répétition articulatoire (Baddeley, 1986), tandis que d'autres introduisent un mécanisme général basé sur l' attention, le rafraîchissement attentionnel (Barrouillet, & Camos, 2007, 2015; Cowan, 1999, 2005; Johnson, 1992 ). Différentes propositions ont été faites pour décrire le fonctionnement du rafraîchissement. Elles diffèrent selon les relations qui existeraient entre la mémoire de travail et la mémoire à long terme. Le but de ce projet est donc d'examiner le rafraîchissement dans le cadre de ses relations avec la mémoire à long terme.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche
Plus précisément, si le rafraîchissement est semblable ou repose sur la récupération de connaissances stockées en mémoire à long terme, on peut s'attendre à ce que (1) les facteurs connus pour affecter la mémoire à long terme aient également un impact sur le fonctionnement de la mémoire de travail et (2) qu'en retour cela puisse modifier la mémoire à long terme.
Dans la première partie du projet, nous examinerons comment les facteurs connus pour affecter la récupération à partir de la mémoire à long terme (c'est-à-dire les effets de fréquence, de lexicalité, de familiarité et d'apprentissage) ont une incidence sur le rafraîchissement attentionnel de l'information dans la mémoire de travail.
À l'inverse, dans la seconde partie, nous interrogerons sur comment le rafraîchissement attentionnel de l'information verbale influe sur la rétention des traces en mémoire à long terme. Cela nous permettra également d'examiner les types de représentations mentales (gist vs. verbatim) qui sous-tendent cet effet et comment les variations de rafraîchissement affectent la dépendance à ces deux types de représentations.

Contexte scientifique et social du projet de recherche
Ce projet est clairement dans le domaine de la recherche fondamentale en psychologie cognitive et, en tant que tel, il a d'importantes implications théoriques. Comprendre les mécanismes qui neutralisent l'oubli dans la mémoire de travail reste un défi majeur pour la psychologie cognitive. Au cours des dernières années, le rôle du rafraîchissement attentionnel a gagné en importance au point que de nombreux modèles de mémoire intègrent ce processus, bien qu'ils divergent considérablement dans leur description de son fonctionnement exact. En recueillant des données sur les relations du rafraîchissement avec la mémoire à long terme, notre compréhension de ce mécanisme et plus généralement du fonctionnement de la mémoire augmentera. Cela constituerait une avancée importante vers le développement de modèles plus précis de mémoire de travail, le système au cœur de l'architecture cognitive humaine.

 

Mots-clés
Mémoire de travail, Attention, Mémoire à long-terme, Apprentissage