Lead
Les radiations d'espèces (la diversification rapide d’espèces en plusieurs espèces sœurs) ont des effets sur l'écosystème en modifiant la dynamique du réseau et des interactions trophiques. On ne sait cependant que peu de choses sur la façon dont ces radiations affectent d'autres interactions interspécifiques, comme les associations hôte-parasite. Ce projet nous permettra de chercher les déterminants de la diversité et de la structure génétique des parasites dans des hôtes qui se sont diversifiés récemment.

Lay summary

Les corégones (complexe d'espèces Coregonus lavaretus - "féra" ou "felchen"), constituent un exemple majeur de radiation animale avec de multiples espèces et des populations divergentes, à divers niveaux du continuum de spéciation, depuis la dernière glaciation. Ce modèle de radiation nous permet de rechercher des patterns parallèles de diversification dans leurs espèces parasites. Le but de ce projet est de mieux comprendre le rôle des processus évolutifs et écologiques par lesquels la diversité de l'hôte peut déclencher la diversification des parasites en favorisant leur spécificité. Nous vérifierons si la diversité des parasites suit l'hypothèse d'hétérogénéité de l'habitat. Nous quantifierons la différenciation génétique des populations de parasites dans une diversité d'espèces hôtes. Nous examinerons la contribution des traits écologiques du parasite et de l'hôte à la congruence de leurs structures phylogéographiques respectives.

Dans une perspective sociétale, cette recherche est importante pour mieux comprendre l'émergence de nouvelles maladies parasitaires et les changements de distribution des parasites. De plus, les corégones sont des salmonidés indigènes en Europe, sont très importants commercialement et considérés comme vulnérables au changement climatique par l’UICN. La surveillance de leurs infections parasitaires pourrait être utilisée comme outil d'alerte précoce à des fins de gestion et de conservation de ces poissons.