Lead
La tolérance n’est ni facile, ni incontestée : elle est l’attitude complexe que nous adoptons envers certaines choses qui nous déplaisent (pour de bonnes raisons), mais que nous acceptons néanmoins (pour des raisons encore plus importants, telles que la paix, la liberté, la justice). Dans l’histoire européenne, surtout après la Réforme, la notion de tolérance occupe une place centrale dans de nombreux débats portant sur des questions religieuses, morales, politiques et sociales.

Lay summary
Le présent projet, qui s’inscrit en philosophie branche principale, aborde tout d’abord des sources modernes rarement étudiées pour leur traitement de la tolérance à l’égard de la religion. L’axe historique comprend trois sous-projets. Le premier analyse les traités sur la tolérance entre les religions, écrits par le fameux théologien et philosophe genevois Jean-Alphonse Turrettini (1671-1737). Le deuxième sous-projet étudie les arguments pour et contre la tolérance dans des sources écossaises du 17ème siècle. Le troisième sous-projet analyse des textes britanniques du 18ème siècle, tout en décrivant la réception des écrits de Turrettini. L’axe systématique du projet met en rapport les débats historiques sur la tolérance avec des questions plus actuelles, notamment les débats à propos de la discrimination.

Le projet contribue à une meilleure compréhension d’une thématique qui est régulièrement objet de l’actualité. Il rend accessible des sources peu étudiées, entre autre des sources suisses importantes et du matériel latin non traduit. Les approches sont souvent interdisciplinaires et les collaborations internationales renforcent la visibilité du projet et de ses résultats.