Lead


Lay summary
La mise en œuvre de la pensée des Lumières a constitué, depuis cinquante ans, une pièce centrale des discussions sur les origines de la modernité. Avec la Dialektik der Aufklärung (1947) de Max Horkheimer et Theodor Adorno, l'époque des Lumières est accusée d'avoir engendré le totalitarisme moderne, par la glorification excessive du pouvoir de la Raison. Plus récemment, un courant conservateur tente d'inviter à l'abandon pur et simple des idéaux nés des Lumières, ou à souligner la distance qui nous sépare de cette époque qui ne serait plus une période fondatrice de la nôtre, mais un passé que la pensée contemporaine devrait congédier. De manière plus convaincante, Reinhard Koselleck qualifie la période de " Sattelzeit ", parce qu'elle acquiert la conscience de sa nature profonde comme ère de transition, et parce qu'elle forge un sens nouveau aux idées de progrès, de mouvement et d'histoire. Au désir de perpétuer ou de rajeunir la tradition, succède ce que Koselleck nomme " l'horizon d'attente ", soit la conception d'un futur meilleur, façonné par l'expérience et l'exigence de progrès. Cette attente infinie appelle l'action propre à la satisfaire ; elle définit la durée comme l'espace d'un combat spirituel.Le rapport du savoir à l'action absorbe donc une portion importante de la réflexion des Lumières ; elle contribue à façonner des personae nouvelles. Dans sa dimension idéalisée, la figure du philosophe recouvre celle d'un législateur, d'un conseiller des princes. Au début de la Révolution française, l'idée s'impose même que la Loi, définie par la Raison, doit régner d'elle-même, jusqu'à rendre l'exécutif presque inutile ; cet idéal connaîtra rapidement le désenchantement, que sanctionnent le Consulat puis l'Empire. Tous les domaines de la pratique soulèvent un intérêt nouveau : les secteurs les plus prosaïques de la technique, du faire, jadis méprisés au nom de la suprématie des arts libéraux, acquièrent une dignité nouvelle. L'Encyclopédie leur accorde une place fondamentale. Bref, l'impact de la théorie a fait l'objet d'intenses débats, et reste au centre de la réflexion intellectuelle des Lumières.