Lead


Lay summary
Ce projet vise à éditer le tome VI (1553-1555) de la correspondance active et passive du cardinal Jean Du Bellay (1498-1560), diplomate, haut prélat, mécène et homme de culture, protecteur de Rabelais et de Joachim Du Bellay, qui l’accompagne à Rome durant ce dernier voyage du cardinal. Objet d’un regain d’intérêt depuis quelques années (A. Tallon, 1997 et 2002 ; R. Cooper, 1997 ; D. Ménager, 2001 ; G. Demerson, 2006), la figure de Jean Du Bellay mérite d’être mieux comprise à partir de sources qui éclairent l’histoire politique, religieuse et culturelle de l’Europe occidentale. Le dernier séjour à Rome de Jean Du Bellay constitue évidemment une étape capitale, qui le verra accéder au titre de doyen du Sacré Collège. Prélat gallican, Jean Du Bellay devient de plus en plus romain et son insertion dans les milieux politiques et culturels est à cet égard significative.

Notre édition entend continuer à nourrir cet intérêt en lui fournissant une base documentaire aussi solide que large. Elle se situe dans la continuité des volumes antérieurs (Bourrilly et Vaissière, 1901 ; R. Scheurer 1969 et 1973 ; R. Scheurer et L. Petris, 2008 ; tomes IV et V à paraître à la Société de l’Histoire de France) tout en fournissant des textes pour la majorité inédits. Elle devrait permettre de mieux comprendre : 1) l’histoire politique, religieuse et sociale à Rome entre 1553 et 1555 ; 2) l’histoire des réseaux, autrement dit de l’interaction entre l’individu et son milieu, entre individualité et identité sociale ; 3) l’histoire du for intérieur, à travers une écriture personnelle qui laisse, étonnamment, la place au sentiment ; 4) les rapports entre la diplomatie et les Lettres, les interactions entre politique et culture. Cette édition est complétée par le site du projet, www.unine.ch/jeandubellay, qui fournit des informations biographiques et divers documents, ainsi qu’une base de données qui est complétée au fil de l’édition des volumes de cette correspondance.

La correspondance du cardinal Jean Du Bellay est très dispersée et le tome VI regroupera les quelque 240 lettres repérées à ce jour et celles que nous pourrons encore découvrir dans les différents fonds archivistiques européens. Nous publierons en particulier les lettres conservées à Moscou dans la collection Duthier, à laquelle les chercheurs occidentaux n’ont accès que depuis peu. Nous fournirons une édition du texte (avec résumé pour les lettres latines) et une annotation essentiellement à partir de sources premières. L’élaboration de ce volume, qui sera publié (comme les autres) par la Société de l’Histoire de France, est prévue d’octobre 2009 à septembre 2011.