Lead
Les eaux karstiques, une ressource hydrique pour le futur? Comment gérer durablement les ressources en eau souterraine dans les régions karstiques comme le Jura et les Préalpes alors que le climat change, que l’agriculture et l’urbanisation intensifient l’exploitation du sol et que l’utilisation du sous-sol lui-même se diversifie (eau potable, géothermie, infrastructures diverses)?

Lay summary

Contexte
Avec 120 km3 de réserve et 6 à 8 km3/an de ressource annuelle, les aquifères karstiques représentent en Suisse environ 80% de la réserve et 50% de la ressource en eau souterraine du pays. Or les aquifères karstiques présentent des caractéristiques bien distinctes des autres types d’aquifères et ils sont mal connus en Suisse, puisqu’aucune carte ou document ne les décrit de manière systématique.
Quels effets sur les aquifères karstiques auront donc:
- les changements climatiques qui exigent une adaptation progressive de notre système d’alimentation en eau potable,
- le percement de tunnels, de forages divers (par exemple pour l’exploitation de chaleur du sous-sol),
- la recherche d’eau pour la production d’électricité,
- l’infiltration d’eaux claires en quantité et qualité plus ou moins contrôlée?

But
Le présent projet vise à préparer un inventaire national des aquifères karstiques. Un concept de documentation pragmatique et orienté vers la pratique est en cours d'élaboration. L’approche mêlera modèles en trois dimensions, données géologiques et hydrologiques. Différents cas réels d’utilisation seront aussi pris en considération afin d’ajuster le concept aux besoins de la pratique et aux conflits d’usage. Ainsi, une documentation pourra être établie à l’échelle nationale, au moins au niveau des grands aquifères karstiques.

Portée
La gestion durable des aquifères karstiques n’est envisageable que si un certain équilibre peut être trouvé entre les diverses formes d’exploitation et le fonctionnement naturel de ce système particulier. Les résultats du projet constitueront une base utile et directement utilisable pour la gestion des eaux souterraines karstiques suisses. Ils seront mis à la disposition des administrations, des intervenants privés (p.ex. compagnies d’hydroélectricité) et du public.