Lead
Comprendre les effets du changement climatique sur les eaux souterraines Il est bien possible que le changement climatique influence la température de l’eau souterraine, et que ce phénomène ait des conséquences sur de nombreux aspects biologiques et chimiques de la qualité de cette eau. L’influence du climat et du changement climatique sur la température des eaux souterraines est analysée à l’aide de données historiques du passé récent.

Lay summary

Contexte
L’eau souterraine est particulièrement importante en Suisse, où elle fournit 80% de l’eau potable du pays. Nous savons que le changement climatique influence la qualité de l’eau des lacs et rivières, mais nous n’avons que très peu d’informations concernant son influence sur la qualité de l’eau souterraine. Une comparaison des fluctuations récentes du climat régional avec les fluctuations des températures de l’eau souterraine nous aide à comprendre comment le changement climatique pourrait influencer l’eau souterraine. La température de l’eau souterraine est particulièrement importante dans ce contexte, car de nombreux aspects biologiques et chimiques de la qualité de cette eau en dépendent.

But
Le but de ce projet est de découvrir comment le changement climatique régional, particulièrement rapide dans la région alpine européenne, influence les variables de l’eau souterraine, telles que la température, le niveau de l’eau et la concentration en oxygène. Les données historiques sur une longue période seront récoltées et analysées à l’aide de méthodes statistiques d’analyses de séries chronologiques. Ceci permet de déterminer l’étendue des changements des différents types d’eau souterraine en Suisse, en réponse au changement climatique.

Portée
Il existe très peu d’informations à un niveau national ou international illustrant comment les différents types d’eau souterraine réagissent au changement climatique. Ces connaissances sont toutefois importantes, car les décisions futures en matière de gestion de nos ressources en eau doivent tenir compte de son effet.