Lead
Vers une politique intégrative de l’eau L’eau est une des ressources les plus précieuses que met à disposition notre environnement. L’homme exploite l’eau, la distribue et la purifie. Il doit également combattre les inondations. La gestion durable de l’eau, en tant que tâche prioritaire de la politique et de la société, se heurte à des intérêts fortement divergents qu’il s’agit d’optimiser.

Lay summary
Contexte
Les exigences actuelles et futures envers l’eau ainsi que les changements environnementaux peuvent conduire à des problèmes. Il s’agit de maintenir l’équilibre entre les besoins de la société, les exigences écologiques et la garantie des ressources. Ces défis ont été reconnus par diverses institutions poursuivant des objectifs variés et obéissant à des règles différentes. De ce fait, il est nécessaire d’améliorer la collaboration et la mise en réseau des différents secteurs de l’eau, tels que l’approvisionnement, l’élimination des eaux usées, la protection des eaux et la protection contre les crues. Une utilisation durable de l’eau nécessite une approche intégrative, réunissant les divers acteurs et rendant possible un apprentissage commun.

But
Le projet s’intéresse à ce que pourrait être une future politique intégrative de l’eau en Suisse. Il détermine des possibilités de collaboration entre les secteurs de l’eau, et la manière dont ces secteurs pourraient être dirigés. Il prendra en considération les aspects suivants, qui se révèlent importants pour les secteurs de gestion de l’eau, de protection des eaux et de protection contre les crues: le territoire géographique, les compétences juridiques et politiques, les structures des organisations et la gestion de ces secteurs. Les institutions et les acteurs sont intégrés dans la recherche à l’aide d’ateliers et de groupes de discussion. Des stratégies et des instruments pouvant servir à soutenir la transition d’une politique de l’eau sectorielle à une politique intégrative seront également proposées.

Portée
Le projet encourage une collaboration intensifiée et la coordination entre les secteurs de l’eau, en intégrant les acteurs appropriés dans la recherche. Des concepts pour une collaboration améliorée dans la gestion de l’eau ainsi que des directives pour la mise en pratique seront développés conjointement avec des représentants des sciences naturelles et des sciences de l’ingénierie, des autorités et des associations, ainsi que des associations de consommateurs et de protection de l’environnement.