Lead


Lay summary
Le projet de recherche Musiques des Monastères suisses / Musik aus Schweizer Klöstern est proposé par la chaire de Musicologie de l'Université de Fribourg, en collaboration avec le Bureau suisse du RISM (Répertoire International des Sources Musicales), la Société Suisse de Musicologie (Schweizerische Musikforschende Gesellschaft) et la Phonothèque Nationale Suisse. Il a pour but de reconnaître, étudier et expliquer dans leur contexte historique et liturgique, et de rendre finalement accessibles aux chercheurs et aux musiciens, par un travail d'édition philologiquement correct, un nombre important de documents musicaux des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, conservés dans les bibliothèques des monastères de Suisse, qui paraissent particulièrement significatifs en raison de leur qualité esthétique, de leur position historique ou bien du fait qu'ils représentent des pratiques culturelles et liturgiques/musicales typiques. Ce vaste patrimoine, qui recèle des documents de valeur musicale insoupçonnée, et qui permet de retracer un réseau imposant d'échanges internationaux, est resté presque totalement inconnu jusqu'à présent, en bonne partie à cause de la mauvaise accessibilité des documents, mais aussi en raison du fait que l'étude de la musique sacrée catholique baroque et classique a été relativement négligée par la musicologie suisse et de l'Europe centrale. Le projet se propose donc d'étudier et de dévoiler à la connaissance générale un terrain de recherche en grande partie vierge.Les partitions les plus importantes, précédées d'une introduction historique détaillée, sont publiées en édition critique, grâce à une convention avec la Société Suisse de Musicologie qui en assume les frais, dans le cadre d'une série prévue à cet effet. Cette publication a aussi pour but de permettre aux musiciens d'insérer ces œuvres dans leurs programmes, afin de faire connaître au grand public les volets de cette page méconnue, à la fois, de l'identité culturelle suisse et de son ouverture internationale. Le projet vise donc à représenter le maillon principal (historique et scientifique) d'une chaîne d'efforts qui débute auprès des institutions préposées au catalogage (RISM, Bibliothèques) et qui, grâce à la SMG (société affiliée à la SAGW), débouche sur la publication et finalement sur la présentation sonore 'vivante', des documents étudiés. Après le déroulement de trois premières années de recherche (projet n.o 100012-109657), le FNS a accordé un prolongement de deux ans (octobre 2008-septembre 2010).