Project

Back to overview

Etude pluriméthodologique des liens entre endettement et santé en Suisse

English title Multi-methodological study of the links between debt and health in Switzerland
Applicant Henchoz Caroline
Number 188953
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Haute Ecole de Travail Social Valais-Wallis
Institution of higher education University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland - HES-SO
Main discipline Sociology
Start/End 01.10.2020 - 30.09.2024
Approved amount 536'920.00
Show all

Keywords (13)

Gesundheit; Schulden; Panel; Lamal; Santé; Dettes; Mixed method; Silc; Indebtedness; Health; Inequality; Inégalité; Ungleichheit

Lay Summary (French)

Lead
Plusieurs études internationales montrent que les personnes endettées sont en moins bonne santé que les autres. Qu'en est-il en Suisse? Actuellement, il est hélas difficile d'apporter une réponse à cette question. En effet, aucune étude d'envergure n'a encore été faite afin de mieux comprendre le lien entre dettes et santé. Avec sa politique de santé spécifique et ses particularités régionales, la Suisse offre un laboratoire d’analyse privilégié pour étudier plus finement le rôle du contexte dans le lien entre santé et endettement.
Lay summary

Notre projet a pour but de répondre aux fortes préoccupations sociales et politiques que suscite l'endettement en Suisse et de remédier aux lacunes de la recherche en nous intéressant plus spécifiquement au lien entre dettes et santé. Nos principaux objectifs de recherche sont de:

  • brosser un portrait détaillé de la santé des personnes endettées en Suisse
  • comprendre comment s'imbriquent au fil du temps les problématiques d'endettement et de santé
  • repérer les contraintes liées à la santé (stress, accès aux soins, etc.) auxquelles doivent faire face les personnes endettées et leurs stratégies pour les surmonter.

Pour répondre à nos objectifs de recherche, nous adopterons une approche pluriméthodologique en nous basant sur des données quantitatives (Panel suisse de ménages (FORS) et Enquête sur le revenu et les conditions de vie (OFS)) et qualitatives (entretiens biographiques avec des personnes endettées).

Les apports de notre recherche se situent à plusieurs niveaux. Au niveau scientifique, nos analyses apporteront de nouvelles connaissances sur les conséquences de l'endettement, un champ de recherche en plein développement. Au niveau politique, cette recherche permettra de contribuer à la stratégie Santé2020 du Conseil fédéral concernant l'identification des processus menant à des inégalités de santé et l'accès équitable à la santé. Au niveau pratique, nos résultats feront l'objet d'un important transfert de connaissances vers nos différents partenaires du terrain de l'intervention sociale.

Direct link to Lay Summary Last update: 17.09.2020

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Project partner

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
159326 Quand la solution devient le problème. Analyse pluriméthodologique et comparative des processus d'endettement en Suisse. 01.10.2015 Project funding (Div. I-III)

Abstract

Selon plusieurs études internationales, les personnes endettées seraient en moins bonne santé que les autres. Malgré les fortes préoccupations politiques et sociales que suscite l’endettement en Suisse, aucune étude d’envergure n’a encore été faite sur ce sujet dans notre pays. Avec sa politique de santé spécifique et ses particularités régionales, l’analyse de la situation suisse permettrait pourtant d’éclairer un pan de la recherche encore peu connu et qui concerne le rôle du contexte politique, économique et social dans la relation entre endettement et santé.Ce projet de recherche pluriméthodologique mené par la Haute Ecole de travail social Valais-Wallis et l’Université de Lausanne (FORS) en partenariat avec le Panel suisse de ménage (PSM) et l’Office fédéral de la statistique (OFS) vise à mieux comprendre les liens entre endettement et santé en Suisse. Il a pour objectifs de :1) Brosser un portrait précis et détaillé de la santé des personnes endettées en Suisse : Quels sont les problèmes de santé qui affectent plus particulièrement les personnes endettées ? Quelles sont les situations d’endettement les plus associées à des problématiques de santé ? Quels sous-groupes sont les plus désavantagés ?2) Comprendre comment s’imbriquent les trajectoires d’endettement et de santé : Les processus menant aux inégalités de santé méritent d’être mieux connus en Suisse. Comment les trajectoires de santé et d’endettement s’entremêlent-elles ? Peut-on mettre à jour des trajectoires spécifiques, des moments charnières ?3) Saisir les facteurs qui expliquent la relation entre endettement et santé : Quels sont les facteurs macro-, méso- et micro-sociaux qui renforcent ou à l’inverse atténuent le lien entre endettement et santé ? Comment s’articulent-ils ? Quelles capacités d’agir ont les individus ? Comment les personnes endettées gèrent-elles les contraintes financières et les questions de santé ? A quels choix sont-elles confrontées ?Nous nous appuierons sur le paradigme du parcours de vie d’Elder qui permet d’articuler les différents niveaux d’analyse impliqués dans notre recherche, soit 1) les capacités individuelles à faire des choix et initier des actions qui s’inscrivent dans : 2) une expérience de vie et une succession de transitions et d’événements biographiques ; 3) un contexte d’opportunités et de contraintes structurelles et spatio-temporelles ; et 4) des réseaux de relations sociales spécifiques.Trois types d’analyses seront menées conjointement pour répondre aux objectifs précités :•Les analyses statistiques transversales des données de l’enquête SILC 2017 et EU-SILC 2017 (OFS) permettront notamment de répondre à l’objectif 1 en brossant un état des lieux de la situation sanitaire des personnes endettées. La comparaison entre différents cantons et entre la Suisse et différents pays européens permettra également de mieux appréhender le rôle du contexte (objectif 3).•Les analyses longitudinales des données du Panel suisse de ménages (FORS) répondront plus particulièrement à l’objectif 2, soit mettre à jour des trajectoires spécifiques. Elles viseront aussi à mieux saisir le rôle de l’entourage et des événements biographiques dans la manière dont les trajectoires d’endettement et de santé s’articulent (objectif 3). •60 entretiens biographiques de type compréhensif seront effectués en Suisse romande, allemande et italienne. Ils permettront de recueillir et d'analyser des informations qui ne figurent pas dans les données quantitatives, comme les actions et stratégies des personnes concernées, le sens qu'elles leur donnent et leurs motivations. Ils offriront aussi l’opportunité de mieux comprendre comment les différents facteurs s’imbriquent et interviennent dans la manière dont les trajectoires de santé et d’endettement s’articulent (objectif 3). En cherchant à mieux comprendre comment et à quel(s) moment(s) la question de la santé intervient dans les trajectoires d’endettement, ce projet de recherche souhaite contribuer à la stratégie Santé2020 du Conseil fédéral concernant l’identification des processus menant à des inégalités de santé et l’accès équitable à la santé. En ce sens, il vise aussi à fournir des résultats de recherche qui puissent être mobilisés par les milieux de l’intervention sociale concernés.
-