Project

Back to overview

Elaboration d'objectifs physiothérapeutiques en partenariat avec le patient: quels effets sur la satisfaction et les résultats fonctionnels?

English title Patient-centered goal setting in physiotherapy: Does it influence patient satisfaction and functional outcome?
Applicant Schoeb Veronika
Number 108451
Funding scheme DORE project funding
Research institution Filière Physiothérapie Haute école de santé vaud
Institution of higher education University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland - HES-SO
Main discipline Health
Start/End 01.09.2005 - 31.08.2008
Approved amount 94'755.00
Show all

Keywords (6)

EQ-5D; quality of life; goal attainment scaling; patient-centred; outcome measures; satisfaction

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary

Introduction

L’élaboration d’objectifs thérapeutiques en partenariat avec le patient s'inscrit dans une démarche qui vise à impliquer le patient dans la prise en charge. Un effet bénéfique est attribué à cette approche par rapport à la fonction et la satisfaction. Un outil développé à cette intention est le Goal Attainment Scaling (GAS). Son efficacité n’a jamais été évaluée en orthopédie. , influence la qualité de vie, les résultats fonctionnels et la satisfaction. en partenariat avec le patientLe but de l’étude est d’évaluer si l’élaboration des objectifs L’objectif est de comparer une approche traditionnelle avec une approche centrée sur le patient en utilisant le GAS pour l’élaboration des objectifs thérapeutiques.

 

 

Méthodes

Etude cohorte randomisée. Phase 1 : les patients consentants avec des problèmes ligamentaires du genou ou une lombalgie sont traités par les physiothérapeutes du Groupe Contrôle (C) ou du Groupe Intervention (Groupe A). Des questionnaires sont remplis avant et après le traitement ainsi qu’à 3 et 6 mois : Qualité de vie (EQ-5D), Fonction (Lysholm-Tegner ou Echelle de Québec), Satisfaction, Patient Specific Functional Scale (PSFS) et un questionnaire socio-démographique. Phase 2 : Après 10 heures de formation à l’approche GAS, les 4 physiothérapeutes du Groupe A poursuivent la prise en charge de patients (Groupe B). Les t-tests, Wilcoxon et Mann-Whitney-U sont utilisés pour comparer les résultats entre les groupes (a=0.05; SPSS 15.0).

 

 

Résultats

119 patients sont inclus, dont 69 patients qui présentent des pathologies ligamentaires du genou (âge :30.9 +/- 11.2 ; BMI : 23.8 +/- 2.8) et 50 patients avec une lombalgie (âge :.43.5 +/- 12.2 ; BMI : 24.4 +/- 5.8). Les résultats fonctionnels des deux populations se sont améliorés de manière significative après le traitement (p=0.000), ainsi qu’à 3 et 6 mois pour les patients avec des problèmes de genou (p=0.002). Il n’y a pas de différences significatives à relever entre les Groupes A, B et C. Les patients lombalgiques évoluent moins positivement, mais tous sont aussi satisfaits de la prise en charge (51.1 +/- 7.7 vs. 52.8 +/- 5.1 ; NS). 

 

Discussion et conclusion

La procédure GAS ne semble pas changer fondamentalement l’interaction entre patient et physiothérapeute. Peut-être que l’approche centrée sur le patient n’est pas toujours adaptée à la situation, ou que les outils de mesure ne sont pas suffisamment sensibles. Les patients lombalgiques et les patients avec des problèmes de genou ne bénéficient pas de l’approche GAS. Il faut encore investiguer quels sont les facteurs de l’interaction qui influencent les résultats de la prise en charge en orthopédie.

 

Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Project partner

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
124565 Analysis of patient-physiotherapist interaction in an orthopaedic outpatient setting 01.07.2009 DORE project funding

-