Publication

Back to overview

Internationalisation des élites académiques suisses au 20ème siècle : convergences et contrastes

Type of publication Peer-reviewed
Publikationsform Original article (peer-reviewed)
Author Rossier Thierry, Beetschen Marion, Mach André, Bühlmann Felix,
Project Academic Elites in Switzerland 1910-2000: Between Autonomy and Power
Show all

Original article (peer-reviewed)

Journal Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs
Volume (Issue) 14
Page(s) 119 - 149
Title of proceedings Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs

Open Access

URL http://cres.revues.org/2780
Type of Open Access Website

Abstract

A partir d'une base de données originale sur les professeurs de droit et de sciences économiques des universités suisses sur l'ensemble du XXe siècle, cet article rend compte des diverses dynamiques d'internationalisation de ces élites. Trois enseignements majeurs peuvent être tirés de nos analyses. D'abord, d'un point de vue diachronique, il est possible de diviser le XXe siècle en trois phases historiques : une internationalité forte des élites académiques au début du siècle, une nationalisation ou « relocalisation » suite à la Première Guerre mondiale, puis une « ré-internationalisation » à partir des années 1960 et de manière accélérée depuis les années 1980. Ensuite, les professeurs de sciences économiques, en terme de nationalités ou de lieu de formation, sont plus cosmopolites et ont moins d'ancrage local que leurs homologues juristes. Enfin, la prédominance germanique parmi les professeurs des universités suisses au début du siècle, qui s'explique autant par une internationalité d'« excellence » que de « proximité », laisse place, surtout en sciences économiques, à une montée de l'influence des Etats-Unis, révélatrice d'un effritement de l'internationalité de « proximité ».
-