Publication

Back to overview

Lexies verbales à pronom vague : le cas d’'en rajouter'.

Type of publication Peer-reviewed
Publikationsform Contribution to book (peer-reviewed)
Author Béguelin M.-J.,
Project Marqueurs corrélatifs entre syntaxe et analyse du discours
Show all

Contribution to book (peer-reviewed)

Book "Toujours langue varie..."
Editor , Diémoz F. D. Aquino-Weber L. Grüner & Reusser-Elzingre A.
Publisher Université de Neuchâtel et Droz, Neuchâtel et Genève
Page(s) 19 - 36
ISBN 9782600019316
Title of proceedings "Toujours langue varie..."

Abstract

L’étude s'articule en deux parties. La première présente les propriétés des locutions verbales à clitique démotivé (du type 'l'échapper belle', 'en vouloir à', 's'y retrouver', etc.), dont l’étude détaillée se situe au carrefour de la sémantique référentielle, de la morphosyntaxe des constructions verbales et de l’histoire du lexique. La seconde partie fait le point sur les occurrences littéraires de la locution 'en rajouter', volontiers utilisée aujourd’hui à l'instar d'un V simple, avec le sens d' 'exagérer, surenchérir'. Après une revue des emplois — locutionnels ou non — que la base FRANTEXT fournit de cette séquence, quelques hypothèses sont avancée sur les circonstances qui en favorisent l’autonomisation et la lexicalisation. Les facteurs mis en évidence sont les suivants: (i) Facteur référentiel. Lorsqu’une incertitude plane sur l’identification du référent de 'en', il peut s’ensuivre une inhibition de l’interprétation référentielle, entraînant un retraitement de la séquence en tant qu’entité lexicale autonome. (ii) Facteur d'insertion paradigmatique. Quand 'en rajouter' est doublé dans le discours par une expression de type 'surenchérir', 'broder', 'exagérer', cela contribue à l’insérer, au plan paradigmatique, dans une série parasynonymique, et à la faire réinterpréter comme équivalente à une entité simple. (iii) Facteur énonciatif. Quand l’expression 'en rajouter' fait l’objet d’une mention, il en découle une dérive générique dans l’interprétation référentielle de l’indice clitique : la référence ne se fait plus que de manière vague et approximative.
-