Publication

Back to overview

Le voile au corps. Autour de Lucrèces nordiques

Type of publication Peer-reviewed
Publikationsform Proceedings (peer-reviewed)
Publication date 2013
Author Henri de Riedmatten,
Project Le portrait féminin en voile. Une histoire picturale du voile à la Renaissance en Italie
Show all

Proceedings (peer-reviewed)

Title of proceedings Il corpo trasparente/le corps transparent
Place Roma

Open Access

Abstract

Le présent article porte sur la réception nordique de la tradition de représentation italienne du suicide de Lucrèce, dès le XVIe siècle. Il considère ainsi qu’un certain type de Lucrèces se constitue en laboratoire d’études sur la mise en exposition du corps transpercé. Du corps ouvert donc, dont le sang s’extirpe et se répand sur la peau et que le vêtement se plaît à faire voir ou à occulter suivant de multiples stratégies. De plus, un tel agencement se voit simultanément enrichi d’une réflexion sur l’espace de représentation et de sa possible scansion en des strates distinctes, menant au cœur intérieur de l’image. Les Lucrèces de Rembrandt sont elles aussi susceptibles de s’inscrire au sein de cette tradition de représentation. En effet, elles mettent en scène une double expression de la pénétration d’un seuil, d’une frontière, de telle sorte que là où l’image s’ouvre, le corps s’ouvre.
-