Publication

Back to overview

Les comédiens de stand-up et la preuve par le rire: le récit comme acte cognitif dans Star Wars Canteen 1 & 2 d’Eddie Izzard

Type of publication Peer-reviewed
Publikationsform Original article (peer-reviewed)
Publication date 2015
Author Bolens Guillemette,
Project Kinesic Knowledge in Anthropology and Literature
Show all

Original article (peer-reviewed)

Journal Cahiers de Narratologie
Volume (Issue) 28
Page(s) -
Title of proceedings Cahiers de Narratologie
DOI 10.4000/narratologie.7187

Open Access

URL http://narratologie.revues.org/7187
Type of Open Access Publisher (Gold Open Access)

Abstract

Un comédien ou une comédienne de stand-up est une personne dont l’action consiste à se tenir devant des spectateurs et à raconter des histoires pour les faire rire. Le genre du stand-up peut être défini comme une conversation performée entre le comédien et les spectateurs. La réussite de cet échange se mesure à un impacte cognitif chez les spectateurs, qui se manifeste par leurs sourires, leur rire répété, voire leur hilarité. Je propose de prendre pour sujet d’analyse deux numéros du grand humoriste anglais Eddie Izzard. Ces deux sketchs sont postés sur YouTube et réunissent des problématiques théoriques d’actualité pour la narratologie, tels le récit transmédial et la narration comme acte cognitif en conversation. Un récit performé dans un numéro de stand-up posté sur YouTube donne accès à travers sa médiatisation à la temporalité d’actes cognitifs réciproques entre artiste et public, et montre l’importance cognitive du kinésique dans la production et la réception d’une narration, ainsi que la complémentarité forte de cet aspect avec la dimension linguistique de l’histoire racontée.
-