Publication

Back to overview

Langue et patrimoine immatériel, portrait de l’espace géographique et anthropique

Type of publication Peer-reviewed
Publikationsform Contribution to book (peer-reviewed)
Publication date 2013
Author DIEMOZ Federica,
Project Intangible Cultural Heritage: The Midas Touch?
Show all

Contribution to book (peer-reviewed)

Book Entre espace et paysage. Pour une approche interdisciplinaire - Revue Etudes de Lettres V. 293 No 1-2
Editor , POLITO Paola
Publisher Université de Lausanne , Lausanne
Page(s) 143 - 165
ISBN 978-2-940331-32-1
Title of proceedings Entre espace et paysage. Pour une approche interdisciplinaire - Revue Etudes de Lettres V. 293 No 1-2

Abstract

«L’espace est une société de lieux-dits, comme les personnes sont des points de repère au sein du groupe.» (Lévi-Strauss 1962: 202-203) Dans le domaine des études linguistiques, les rapports entre l’espace et la langue, entre l’espace vécu et les personnes qui non seulement occupent tel ou tel lieu mais qui se l’approprient renvoient naturellement aux désignations des noms de lieux. L’onomastique et plus particulièrement la toponymie illustrent au mieux les dynamiques qui régissent le rapport entre la langue et l’espace. Comme le souligne Fabre, «le corpus des désignations toponymiques d'une commune n'est pas autre chose que la construction même du paysage par la communauté linguistique des lieux.» (Fabre 1997: 13). La toponymie fournit un portrait assez fidèle de la vision de l’homme et du paysage que chaque communauté a élaborée au cours de son histoire. Les noms de lieux témoignent aussi bien des activités économiques, agricoles, sociales d’un lieu, que des changements du paysage liés à la flore ou à la faune qui caractérisent un lieu précis. Ils constituent par ailleurs un dépôt de la mémoire collective des habitants qui véhicule des croyances, des habitudes, des pratiques s’inscrivant dans un territoire donné. Les études toponymiques contribuent ainsi à conserver l’identité historique et culturelle d’une communauté et fournissent de riches informations accessibles aux historiens, aux géographes, aux linguistes, aux archéologues. ...
-