Lead
Il est "Marguerite moins le quart?"... ou pas ? Comment les plantes peuvent-elles déterminer l'heure du jour ou de la nuit et pourraient-elles nous aider à lire l'heure de la journée ? Plongeant dans l'imagination de Carl Linnaeus, nous redonnons vie à son "horloge florale" et tentons d'expliquer les mystères des mouvements des fleurs.

Lay summary
Carl Linnaeus est surtout connu pour sa contribution majeure à la nomenclature biologique des plantes et des animaux. Il est également célèbre pour avoir conçu une horloge florale capable d'indiquer l'heure de la journée en fonction de l'ouverture ou de la fermeture de certaines fleurs. Aujourd'hui, de nombreuses autres espèces végétales présentant des mouvements floraux diurnes ont été découvertes et les raisons et les mécanismes responsables pour ces mouvements sont bien mieux compris. Par exemple, de nombreux mouvements floraux dépendent de la température, de l'humidité et de l'intensité lumineuse - et correspondent souvent à l'activité de leurs pollinisateurs.
La chronobiologie est aujourd'hui un domaine de recherche dynamique et fructueux qui étudie l'organisation temporelle des processus physiologiques. En 2017, le prix Nobel a même été décerné à cette discipline.
Dans ce projet, nous installerons une horloge florale adaptée au climat bernois, dans le jardin botanique de l'Université de Berne au cours de l'été 2022. L'horloge florale constituera un merveilleux point d'entrée pour communiquer la complexité cachée derrière les mouvements des fleurs et des plantes. Elle nous permettra de présenter les étonnants mouvements floraux et leurs bases biologiques d'une manière attrayante et ludique.