Lead
Quel est le rôle du sens implicite dans la pratique verbale de l’argumentation? Peut-on espérer des effets rhétoriques plus importants, ou de nature différente, selon le type de sens implicite choisi pour véhiculer le contenu intentionné? Quelles sont les répercussions, sur le plan normatif, de l’emploi du sens implicite lorsque l’on argumente?

Lay summary
Etant donnée l’hétérogénéité des types de sens, s’étalant du littéral au figuré, de l’explicite à l’implicite, du manifeste au caché, sur laquelle les locutrices et locuteurs peuvent s’appuyer lorsqu’elles et ils formulent leurs arguments, un inventaire justifié du sens implicite est nécessaire. En parallèle, compte tenu des motivations sociales de l’emploi du sens implicite (non-engagement, politesse, prudence), il est également opportun de relever l’ensemble d’effets rhétoriques typiquement associés à différents types de sens implicite. La première partie de ce projet a ainsi pour but de cartographier les correspondances entre types de sens implicite et effets rhétoriques.

Dans un 2e temps, le volet expérimental du projet étudiera les effets rhétoriques du sens implicite, principalement dans les catégories aristotéliciennes du logos et de l'ethos, afin d’asseoir l’adéquation explicative de l’inventaire de correspondances identifié au préalable. Il s’agira ainsi de contraster l’emploi de différents types de sens implicite sur la base de leur propension à déclencher des effets rhétoriques différents. Les résultats obtenus permettront de mieux comprendre l’incidence rhétorique de l’emploi du sens implicite dans l’argumentation publique, en relation avec les questions normatives liées à l’exercice de la démocratie qui sont au cœur de l’Action COST APPLY (CA-17132) à laquelle ce projet est relié.