Lead
Ce projet postdoctoral en histoire de la philosophie a pour but d’étudier la réception médiévale des Météorologiques d'Aristote, un traité de philosophie de la nature en quatre livres qui était enseigné dans les universités médiévales et qui a fait l’objet d’un grand nombre de commentaires.

Lay summary

Les quatre livres des Météorologiques d'Aristote abordent une grande variété de thèmes de philosophie naturelle : des questions de physique (les relations entre mouvement, lumière et chaleur), de cosmologie (les dimensions du cosmos, les mouvements des comètes, la nature de la Voie lactée), d’hydrologie (la formation des sources, le mouvement des eaux fluviales), de géologie (les changements périodiques entre mers et continents, la formation des montagnes), d’optique (la propagation de la lumière, les phénomènes de réfraction et réflexion), de chimie élémentaire (les interactions entre les éléments), ainsi que de météorologie au sens moderne (les précipitations). Tous ces thèmes sont traités dans les commentaires médiévaux des Météorologiques, ce qui fait que l’étude de ces textes nous offre une voie d'accès privilégiée à la science médiévale de la nature. Cependant, la réception des Météorologiques d’Aristote dans l’Occident latin est à ce jour encore très peu connue par les chercheurs. 
À travers le présent projet, qui est en continuité avec les recherches entreprises pendant ma thèse doctorale, mais qui les approfondit en ajoutant des aspects nouveaux, je me propose de combler cette lacune historiographique. Ce projet s’articule en trois volets étroitement liés : 
1) le répertoire des commentaires médiévaux des Météorologiques d’Aristote ; 
2) l’édition critique complète d’un commentaire qui a joué un rôle important dans les débats scientifiques au Moyen Âge, à savoir celui de Nicole Oresme ; 
3) l’étude historico-philosophique des commentaires pris en considération et l’évaluation de leur contribution au débat scientifique de leur époque. 
L’étude directe des sources manuscrites médiévales constitue la base indispensable de chacun de ces volets. 
Cette recherche se situe au croisement de plusieurs domaines d’études. Elle se propose d’offrir une contribution à l’histoire de la pensée scientifique médiévale, à l'histoire de la réception d'Aristote dans l'Occident latin, ainsi qu’à l’histoire des méthodes d’enseignement dans les Universités médiévales.