Lead
L’acquisition d’un nouveau spectromètre de masse de pointe permettra à la Plateforme Neuchâteloise de Chimie Analytique (NPAC) d’effectuer des analyses chimiques à haute résolution et de gagner considérablement en sensibilité et fréquence d’échantillonnage.

Lay summary
La Plateforme Neuchâteloise de Chimie Analytique (NPAC) fournit des services d’analyses chimiques à toutes les universités suisses, aux institutions de recherche fédérales et à l’industrie. De plus, elle collabore aussi avec des partenaires étrangers. Depuis sa création en 2013, elle a réalisé plus de 100’000 analyses et a contribué à plus de 90 publications scientifiques au travers de nombreux projets de recherche en biologie, chimie et hydrogéologie. Pour faire face à la demande croissante d’analyses et pour améliorer le niveau de performance, l’achat d’un appareil de dernière génération s’imposait, dans ce cas un spectromètre de masse en tandem à haute résolution couplé à un chromatographe en phase liquide (UHPLC-HRMS/MS). Avec le nouvel instrument il sera possible d’augmenter le niveau de sensibilité d’un ordre de grandeur au minimum et d’améliorer le taux d’identification de molécules inconnues. Cela ouvrira aussi la porte à de nouvelles options telles que la construction de réseaux moléculaires et l’analyse métabolomique de métabolites primaires etc. L’instrument  permettra à la plateforme de rester compétitive et de maintenir son excellente réputation au niveau national et international.

Les services offerts par le NPAC ont un impact considérable sur une multitude de domaines de recherche. Cela concerne non seulement la recherche fondamentale, mais aussi la recherche appliquée, comme par exemple la détection de traces de pesticides tels que les néonicotinoïdes ou l’analyse des composés de défense des plantes cultivées contre les insectes ravageurs.