Lead
Codage prédictif, "routage" prédictif et oscillation neurales dans le traitement de la parole

Lay summary
Dans la perception de la parole comme dans de nombreux autres domaines de la cognition, les oscillations neurales sont supposées assumer des fonctions différentes qu'il demeure difficile de relier de façon causale à des opérations computationnelles et des algorithmes de traitement de l'information précis. Récemment, une propriété importante a été révélée chez l'homme et le singe: le fait que les informations ascendantes et descendantes dans le cerveau sont associées à des familles de fréquence oscillatoires différentes, qui s'expriment de façon alternées, avec des fréquences plus élevées pour l'information ascendante que pour l'information descendante. Ces propriétés offrent une opportunité particulièrement intéressante pour relier la notion d'oscillations neurales avec la théorie du codage prédictif, dans un nouveau cadre théorique que nous appelons "Oscillation-Based Predictive Routing" ou OPR. Le but de ce projet est de conceptualiser la perception de la parole comme un processus d'analyse-par-synthèse discontinu, dans lequel les notion d'oscillation descendante et ascendante sont associées aux notions de prediction et d'erreur de prédiction. Pour cela nous combinons des expériences chez l'humain réalisées au moyen de l'électrophysiologie intracortical et de la magnétoencephalographie (MEG), avec la modélisation neuro-computationnelle.