Lead
Ce projet mené en équipe entend apporter une contribution significative à l’étude des jeux de lettres et d’esprit dans la poésie manuscrite en français (XIIe-XVIe s.), en mettant en œuvre plusieurs types de collaborations avec des spécialistes suisses et internationaux d’autres périodes, d’autres disciplines et d’autres expressions linguistiques, ainsi qu’avec la plateforme numérique e-codices.

Lay summary

L’hypothèse principale qui sous-tend le présent projet est que le corpus manuscrit des jeux de lettres et d’esprit en français (XIIe-XVIe s.) forme le chaînon manquant entre deux pôles de création littéraire célèbres pour leur virtuosité formelle, à savoir la poésie lettriste médiolatine (Ve-IXe s.) et celle, en français, des Grands Rhétoriqueurs (XVe-XVIe s.). Héritier de la première, il forme le creuset de la seconde. De l’étude de cette genèse dépend par conséquent la compréhension de la poétique des jeux de lettres et d’esprit en français, celle de la Seconde Rhétorique mais aussi de toute la production ultérieure qui s’en réclame, à l’instar des expérimentations surréalistes, dadaïstes ou encore oulipiennes.
Le projet poursuit trois objectifs scientifiques, fondés sur des approches méthodologiques distinctes, qui permettront d’étayer notre hypothèse : il s'agira dans un premier temps de constituer, d'analyser et en partie de (ré)éditer le corpus manuscrit des jeux de lettres et d’esprit en français (XIIe-XVIe s.) par trois axes de recherche menés conjointement : a) Etude globale du corpus ; b) Etude spécifique des abécédaires, pangrammes et tautogrammes ; c) Promotion du corpus manuscrit des bibliothèques de Suisse. Nous souhaitons ensuite inscrire le corpus dans une histoire poétique et culturelle longue des jeux de lettres et d’esprit en français. Enfin, nous aimerions déterminer le projet littéraire spécifique à ce corpus et approcher la forma mentis des auteurs et lecteurs

La diffusion des résultats de l’enquête sera principalement assurée par 5 sous-projets :

A – Une monographie sur les jeux de lettres écrite collectivement par les membres de l’équipe

B – Une anthologie commentée des abécédaires, pangrammes et tautogrammes manuscrits en français

C – 2 expositions « réelle » et « virtuelle » avec e-codices des manuscrits des bibliothèques de Suisse

D – Une thèse de doctorat impérativement consacrée à une partie spécifique du corpus des jeux de lettres

E – 2 colloques internationaux avec publication (Actes et numéro de revue) et un cours de formation doctorale
Le projet a pour objectifs académiques le soutien de la relève doctorale et post-doctorale, la promotion de la formation et de la recherche en langue et littérature françaises médiévales à l’Unifr et le travail au sein d’une équipe soudée. Les résultats s’adresseront d’une part à la communauté des médiévistes, toutes disciplines confondues, d’autre part aux spécialistes de littérature. La diffusion des résultats auprès d’un plus large public sera assurée en parallèle par différentes voies (expositions et catalogue ; enseignements ; formation doctorale ; formation continue des étudiants du secondaire ; café scientifique ; émissions de radio).