Lead
This project proposes to analyze both :- how to help job seekers exit unemployment : we propose a field experiment to help job seekers faced with cognitive challenges to improve their job search. - how to deter job seekers from entering unemployment : we propose an approach to estimate the effect of eligibility requirements on quits.

Lay summary

La première partie du projet se concentre sur comment favoriser les sorties du chômage. Cette partie du projet est réalisée en étroite collaboration avec le canton de Neuchâtel. Le canton de Neuchâtel a un des taux de chômage les plus élevés de Suisse. L’inadéquation des compétences a été identifiée comme une des causes pouvant expliquer ce taux de chômage élevé. En effet, certains demandeurs d'emploi ont des compétences qui sont en inadéquation avec les besoins du marché du travail, que ce soit en raison de la mutation constante de l'économie, de la disparition rapide de certains métiers, de l'automatisation grandissante des opérations de travail ou des exigences croissantes de productivité. Les outils actuellement à disposition des agences de l’emploi permettent difficilement de résoudre cette inadéquation des compétences. Par ailleurs, les demandeurs d’emploi font également face à des challenges cognitifs dus à l’anxiété et au stress, potentiellement aggravés par l’inadéquation qu’ils observent entre leur profil et les besoins des entreprises. Notre objectif est de mieux adapter les recherches des demandeurs d’emploi à leurs compétences. Pour ce faire, nous proposons une expérience de terrain dont le but est d’améliorer la recherche d’emploi à travers trois interventions : (i) re-calibrer la recherche d’emploi en ligne avec les compétences des demandeurs d’emploi ; (ii) envoyer des messages de motivation aux demandeurs d’emploi ; (iii) offrir une formation cognitive, qui a déjà prouvé son efficacité sur le développement des capacités à planifier, prendre des décisions et travailler sur plusieurs tâches en parallèle.

La seconde partie du projet se concentre sur les entrées au chômage. Les entrées au chômage jouent un rôle central sur le niveau de chômage mais la littérature sur ce sujet est limitée. Les salariés pourraient vouloir démissionner ou provoquer un licenciement afin d’être éligibles à l’assurance chômage. Pour prévenir de tels comportements, les agences de l’emploi ont établi des critères d’éligibilité. Dans la plupart des pays, ces critères incluent une période de travail minimale avant l’inscription au chômage. Une autre façon de limiter les entrées au chômage est de fournir des allocations uniquement aux demandeurs d’emploi ayant perdu involontairement leur emploi et non à ceux ayant démissionné. En France, les critères d’éligibilité après une démission varient entre les régions. Nous proposons d’exploiter cette hétérogénéité régionale afin de déterminer l’effet de l’éligibilité au chômage sur le nombre de démissions.