Lead
Les hépatites virales comptent parmi les causes les plus importantes de mortalité au sein de la population infectée par le VIH. Malgré cela, peu d’étude ont évalué l’impact du VIH sur les complications liées à l’infection par le virus de l’hépatite B (VHB). Suite à l’étude des aspects épidémiologiques du VHB chez les personnes infectées par le VIH en Afrique sub-Saharienne et en Suisse durant les trois années passées, le but de la quatrième année de ce projet sera de mieux comprendre l’évolution au long terme de ces patients.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

L’objectif principal de la quatrième année de mon projet est d’analyser la réponse au long-terme au traitement de l’hépatite B chez les patients infectés par le VIH et le VHB en Afrique sub-Saharienne et en Suisse. Les objectifs secondaires seront d’analyser l’impact du VHB sur l’évolution des paramètres liés au VIH et de valider des score sérologiques pour l’évaluation de la fibrose hépatique. Le projet s’appuie sur le réseau de cohortes IeDEA, une plateforme de recherche dans le domaine du VIH établie depuis plusieurs années en Afrique sub-Saharienne, et l’étude de Cohorte VIH Suisse. Plus spécifiquement, mes travaux seront basés sur les cohortes VHB que j’ai établi durant ces dernières trois années dans ces collaborations de recherche.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Les hépatites virales sont un problème de santé publique majeur au sein de populations infectées par le VIH. Ce projet a permis de décrire de nombreux aspects importants concernant la prise en charge des patients coinfectés par le VIH et le VHB. Durant la quatrième année de ce projet, il s’agira de disséminer des résultats qui aideront à mettre en place des lignes de conduites cliniques spécifiques au traitement au long-terme des patients coinfectés. Ces données seront également importantes pour le mise en évidence de failles dans la prise en charge du VHB en Afrique sub-Saharienne et l’élaboration d’interventions ciblées.