Lead
Le projet regroupe une équipe spécialisée dans l'informatique, la science de l'addiction et la géographie humaine. En utilisant une approche de recherche multidisciplinaire et des données riches recueillies par de jeunes volontaires utilisant des smartphones, le projet vise à fournir des réponses pour un certain nombre de questions importantes liées au comportement de nuit des jeunes Suisses. Ces réponses ont une valeur pour la recherche scientifique mais aussi une pertinence pratique pour les responsables de la ville et de la santé publique.

Lay summary

S'appuyant sur une première collaboration qui a produit des données sur le comportement de nuit des jeunes en Suisse (données des smartphones, des photos de boissons, des vidéos de lieux et des entretiens), le projet développera des méthodes avec trois objectifs:

(1) Comprendre le rôle des espaces privés dans la vie nocturne des jeunes, tout en identifiant les caractéristiques discriminantes qui caractérisent les habitudes nocturnes, y compris l'ambiance, les activités et la consommation d'alcool.

(2) Informer les activités de la vie nocturne en fonction des données capteurs et vidéo et de l'apprentissage par machine.

(3) Étudier les attributs des boissons dans différents contextes, la précision de la consommation d'alcool auto-déclarée , par rapport à l'information codée manuellement obtenue à partir de photos de boissons , et la possibilité d'inférer les attributs de l'environnement physique en fonction des caractéristiques des photos de boissons .

Notre équipe a défini une approche interdisciplinaire pour comprendre l'intersection de la vie nocturne et des jeunes en Suisse. Les résultats du projet comprennent les publications scientifiques, la formation de jeunes chercheurs et un impact plus large. Le projet fournira aux jeunes chercheurs de notre équipe des possibilités de formation interdisciplinaire en ce qui concerne les méthodes de toutes les disciplines impliquées. En ce qui concerne l'impact plus large, notre projet a l'intention de transférer les connaissances produites par le projet aux responsables de la ville, y compris une meilleure compréhension de la dynamique d'utilisation des espaces publics et privés et la consommation d'alcool, ainsi que les liens possibles entre les indicateurs d'activité humaine et les incidents municipaux signalés.