Lead
Les outils numériques ont devenue standard dans la conception et la fabrication d'architecture aujourd'hui, qui est, de plus en plus assistée par les technologies informatiques. Les logiciels de la conception assistée par ordinateur (CAO) sont de plus en plus facile à apprendre et à utiliser, leurs interfaces et fonctions adaptés a une pratique quotidienne du travail d'architecte. Toutefois, un écart considérable reste entre la manière dont les architectes comprennent et utilisent ces technologies, et la manière dont ces processus sont articulés dans la théorie d'architecture.

Lay summary

L'objectif de ce projet est d’offrir un cadre théorique pour un débat productive et éclairé sur le rôle de l'informatique dans la pratique d'architecture. Une première étape dans ce trajet sera fait par une analyse de l'écrit - des textes théoriques mais aussi le discours quotidien sur l'architecture contemporaine dans les média.

Ensuite, un support informatique sera développé pour assister à l'organisation de ce discours autour des processus informatiques dans la conception et la production/construction d'architecture. Ce support va permettre à mieux comprendre ce qu'on pense l'essentiel dans l’expérience architecturale et comment cette expérience est (ou n'est pas) affecté par la pratique de la conception assistée par ordinateur. Une série des conférences sur l'architecturalité, un terme théorique décrivant un expérience architecturale, va compléter ces activités de recherche.

"Architecturality: How Space is Organised by Computation" va relever le défi de déléguer l'organisation du discours autour l'architecture numérique (ça veut dire qui a un lien avec le numérique - est conçu en utilisant les outils CAO ou bien équipé avec technologies numérique comme smart buildings etc) aux outils numériques. En faisant évoluer un vocabulaire qui décrit la convergence entre l'architecture et l'informatique, ce projet va permettre aux architectes et aux théoriciens de discuter les processus et les produits informatiques d'une manière plus ouverte et plus constructive. En plus, le dit vocabulaire va contribuer à un transfert des idées entre l'informatique et design plus éclairé, ce qui peut être décrit comme "digital literacy".