Lead
Projet HORNET: Reconstitutions climatiques de l’Hémisphère Nord extratropical au cours de l’Holocène à partir de données polliniquesLes enregistrements des changements du climat de la Terre avant l’époque moderne nous aident à comprendre le système climatique global au delà de notre perspective historique étriquée. Ces enregistrements peuvent aussi être utilisés pour tester et évaluer la fiabilité des modèles climatiques sur lesquels nos prédictions des changements climatiques à venir sont basées. Il a été montré que les modèles actuels ont des difficultés à reproduire un grand nombre d’aspects des changements climatiques qui ont eu lieu au cours de l’Holocène (la dernière période interglaciaire qui couvre les 12000 dernières années).

Lay summary

Le principal objectif de ce projet consiste à améliorer notre compréhension des changements climatiques qui ont eu lieu au cours de l’Holocène en créant les toutes premières reconstitutions spatialement et saisonnièrement explicites du climat de l’Hémisphère Nord extratropical au cours des 12000 dernières années. Pour ce faire, nous utiliserons des enregistrements polliniques fossiles provenant de plus de 3000 lacs et tourbières répartis à travers notre zone d’étude, ce qui nous permettra de mettre en évidence comment le climat a changé via son impact sur la végétation. En reconstituant la configuration spatiale des anomalies hivernales et estivales des températures et des précipitations, et en les comparant avec celles dérivées des simulations mais aussi avec des configurations modernes de circulation atmosphérique, nous espérons déterminer le rôle relatif de la dynamique de l’atmosphère sur le climat au cours de l’Holocène. 

Ce projet va reconstituer les changements climatiques de l’Holocène avec une résolution spatiale et saisonnière inédite. Ces résultats vont nous aider à comprendre comment le climat a changé à l’échelle régionale, ce qui permettra par la suite d’améliorer la capacité des modèles à prédire les futurs changements climatiques à l’échelle régionale.