Lead
Très étudiées, les relations entre les cycles climatiques, l’érosion et les processus profonds, contrôlent l’évolution du paysage et des couches de surface de la Terre. La compréhension du forçage mutuel entre ces facteurs dominants, y compris les interactions avec l’activité humaine, a donc des grandes implications non seulement concernant la connaissance de l’évolution passé de notre planète, mais aussi pour les prévisions des changements environnementaux futurs en réponse, par example, au réchauffement climatique mondial actuel.

Lay summary

A aujourd’hui, la recherche a porté sur les effets des changements de charge lithosphérique liés à la formation/fonte de calotte glaciaires ou aux variations du niveau de la mer sur la production, transfert et éruption de magma et CO2. Cependant, les fjords, les surcreusements glaciaires et les vallées fluviatiles incisées sont témoins des grandes variations des taux d’érosion liées aux cycles climatiques. Comment le déchargement lithosphérique par l'érosion affecte-t-il les processus magmatiques en profondeur et leur expression à la surface? Cette question est primaire car la production de magma influence la fréquence et la magnitude des éruptions volcaniques ainsi que la répartition des dépôts minières. En outre, les émissions de CO2 volcaniques contribuent à l'effet de serre, alors que le climat et l'érosion modifient le paysage dans lequel nous vivons en générant des problèmes croissants liés aux évaluations des risques (inondations, glissements de terrain, séismes, etc.) et la gestion du territoire et des ressources naturelles.

Ce projet aborde cette question par le biais de la modélisation numérique appliquée à des cas naturels comportants des changements considérables de charge à la surface liés à l'érosion, mais pour lesquels un lien avec magmatisme n'a jamais été explorée.

Notre travail générera des informations inédites et essentielles quant aux interactions entre changement climatiques, évolution du paysage et activité volcanique. Les résultats permettront de conseiller le monde politique afin d’améliorer le monitoring environnemental ainsi que l'exploitation des ressources naturelles et de protéger la population contre les risques environnementaux.