Lead
Les personnes âgées sont particulièrement exposées aux effets secondaires médicamenteux. L’élaboration d’outils d’aide à la détection des effets secondaires et de procédures préventives permettra d’optimiser la sécurité médicamenteuse en gériatrie.

Lay summary

Contexte. Les effets secondaires médicamenteux sont observés chez environ un tiers des personnes âgées hospitalisées. Parmi les médicaments les plus à risque figurent les antithrombotiques largement utilisés pour prévenir la thrombose. Des outils d’aide à la détection de problèmes liés aux médicaments existent à l’hôpital, mais peuvent être améliorés afin de mieux identifier les facteurs susceptibles de conduire à des effets secondaires.

Objectifs.  L’étude vise à optimiser des outils d’aide à la détection automatique des effets indésirables médicamenteux en exploitant les informations disponibles dans le dossier patient informatisé. L’objectif est de quantifier le nombre d’hémorragies et de thromboses associées à la prescription d’antithrombotiques, d’identifier les facteurs déclenchants et de proposer des améliorations pour la pratique clinique.

Description du projet. Le projet est conduit par une équipe interdisciplinaire dans cinq hôpitaux de Suisse romande et alémanique. La liste des médicaments antithrombotiques et les facteurs de risque associés sera établie afin d’élaborer des outils de détection. Les informations cliniques et biologiques disponibles sous forme de texte libre ou de données structurées seront ensuite extraites à partir des dossiers médicaux informatisés des patients âgés hospitalisés. Des algorithmes informatisés permettant la reconnaissance et le traitement de ces informations seront élaborés afin d’identifier les événements indésirables et leurs facteurs déclenchants. Finalement, la validité de ces algorithmes ou outils de détection sera vérifiée.

Impact. Ce projet permettra d’introduire des mesures permettant de sécuriser la prescription des antithrombotiques. Les résultats seront implémentés dans la pratique clinque au moyen d’indicateurs d’effets indésirables pour la gestion des risques, de formations aux professionnels de santé ; les outils et des méthodologies développés seront diffusées pour de nouvelles recherches dans ce domaine.