Lead
La réception plurielle de la théorie eucharistique cartésienne

Lay summary
Ce projet, qui s'inscrit en marge de ma thèse, interroge la réception de la théorie eucharistique cartésienne. Celle-ci est plurielle. Du côté catholique, certains auteurs repoussent l’explication cartésienne en la dénonçant comme contraire à la foi catholique alors que d’autres défendent son orthodoxie et lui apportent un soubassement théologique. Une réception voit également le jour à l’intérieur du champ protestant. Certains auteurs prennent appui sur Descartes pour élaborer une nouvelle compréhension de la transsubstantiation qui n’est plus orientée dans un sens catholique ; d’autres, à l’inverse, rejettent Descartes ou l’instrumentalisent pour attaquer le dogme catholique. A cet égard, il me paraît tout à fait opportun d’approfondir le caractère polymorphe d’une telle réception en me tournant vers trois catégories d'auteurs (Louis de la Ville, Nicolas Malebranche et Pierre Varignon, ainsi que René Fédé). En outre, la réception posthume de la théorie eucharistique cartésienne mobilise des enjeux sur la portée théologico-philosophique de notions intrinsèques à la philosophie cartésienne –l'étendue comme essence des corps, l'union substantielle en tant qu'elle est à la base de l'individualité-.