Lead
Depuis les années 1990, la culture et le patrimoine juifs font l’objet d’un intérêt croissant. Des processus de renouvellement urbain, de patrimonialisation et de touristification ont pu être observés dans divers anciens quartiers juifs en Europe. Le réinvestissement de ces quartiers - qui contiennent une charge symbolique très forte étant donné l'histoire des juifs européens - engendre souvent des problèmes spécifiques et sensibles.Différents acteurs investissent ces quartiers en poursuivant des objectifs - politiques, identitaires, mémoriels, patrimoniaux, touristiques, d’aménagement urbain, etc. - très différents, ce qui engendre des rivalités et des conflits entre les divers usages et groupes d’usagers.Ce projet s’intéresse ainsi au processus de transformation de ces quartiers en des espaces patrimoniaux et touristiques ainsi qu’aux rivalités et conflits créés par les usages différenciés de ces espaces réinvestis.

Lay summary

Objectifs du travail de recherche

Ce travail vise à comprendre comment le patrimoine juif est devenu une ressource  territoriale urbaine et comment celle-ci est gérée. Pour ce faire, trois cas vont être étudiés en détail: Berlin, Cracovie et Paris.

Dans un premier temps, ce travail examinera le processus de transformation du patrimoine juif en ressource touristique, urbaine, patrimoniale ou encore identitaire et politique et, dans un deuxième temps, les régulations mises en place pour gérer les rivalités et les conflits d’usages engendrés par leurs divers usages. Ceci permettra d’analyser la durabilité du  ‘tourisme à thème juif’ dans divers contextes nationaux européens.

Contexte scientifique et social du projet

Ce projet de recherche interdisciplinaire (utilisant des méthodes de sciences politiques, d’économie institutionnelle, d’économie territoriale, d’études juives, d’histoire) apportera des nouvelles connaissances sur la gestion du patrimoine juif à travers l’Europe - sujet peu recherché malgré le fait qu’il s’agisse d’un phénomène touristique grandissant.