Lead
Les glycopeptides sont la principale thérapie pour traiter Staphylocoque aureus methicilline-résistant. Leur utilisation mène à la sélection des bactéries résistants de bas niveau (GISA) et peut sélectionner la résistance à des nouveux antibiotiques (par une mécanisme de résistance croisée). L'apparition de GISA pendant la thérapie est un risque thérapeutique car leur détection est difficile et il n’existe aucun essai moléculaire pour les détecter.

Lay summary

Notre laboratoire a pour but d’identifier les changements génétiques apparaissant lors  des premières étapes de développement GISA et de développer de nouveaux marqueurs pour détecter cette résistance.

Nous planifions d'identifier la prévalence des gènes essentiels au développement GISA par séquençage du génome des isolats bactériens cliniques qui ont développé le phénotype GISA pendant la thérapie glycopeptide. Nous planifions aussi de construire une méthode préliminaire de détection moléculaire du phénotype GISA par une analyse d'expression multi-gène. Nous continuerons a étudier la fonction des gènes trfA et prsA, impliqués dans la résistance aux glycopeptides et précédemment identifiés dans notre laboratoire. Ceci devrait aider à concevoir un modèle moléculaire intégré décrivant le développement de résistance GISA.

Notre projet contribuera a : i) Développer et valider des essais génétiques et phénotypiques pour la détection des bactéries résistantes aux glycopeptides. Une amélioration de la détection GISA peut être essentielle pour des programmes de contrôle d'infection visant des pathogènes résistants aux antibiotiques.

(ii) Optimiser le soin des patients traités avec des glycopeptides.

(iii) Évaluer le risque de la résistance croisée avec d’autres antibiotiques.

(iv) Identifier de nouvelles cibles pour le développement de nouveaux antibiotiques grâce  à l’amélioration de la compréhension des mécanismes moléculaires de résistance aux glycopeptides.