Lead
Les rhinovirus (RV) et entérovirus (EV) sont caractérisés par une importante variabilité génétique et phénotypique. Les RV infectent les voies respiratoires alors que les EV peuvent disséminer et causent plus de 20 syndromes différents. L’EV71 est le second entérovirus neurotrope après le poliovirus. En plus de leurs différentes pathogenèses, les RVs et la plupart des EVs présentent des phénotypes différents in vitro tels que la température optimale de croissance et la tolérance à l’acide.

Lay summary

- Nous proposons d’investiguer les déterminants génétiques des différents phénotypes observés entre RVs (ou EVs respiratoires) et EVs en créant des chimères entre ces virus et en analysant les phénotypes résultants.

- Après avoir mis en évidence l'acquisition de déterminants neurotropes par l’ EV71 au cours d'une infection disséminée, nous projetons d’étudier leur rôle grâce à expériences fonctionnelles. Nous allons également analyser l’évolution d’EV71 lors d’infections sévères afin de déterminer si l'émergence de nouveaux phénotypes au cours d’une infections est un phénomène fréquent.

-En dehors de ces deux objectifs principaux, nous allons valider l’utilisation d’un système de culture de tissu pour la croissance et l’étude des RV-C, incapable de pousser dans des lignées cellulaires, ce afin de mieux élucider les caractéristiques biologiques de ces virus.

-Finalement, nous allons suivre l’épidémiologie moléculaire des RVs et EVs respiratoires dans la population.

Nous considérons qu’une connaissance approfondie des déterminants génétiques impliqués dans les caractéristiques phénotypiques des EVs et RVs va permettre de mieux comprendre leur pathogenèse. Ceci est particulièrement important du fait de l'absence d'antiviraux ou de vaccins contre ces virus.