Lead
La mémoire déclarative, mémoire des faits et événements vécus, se développe graduellement. Les régions cérébrales sous-tendant cette fonction se développent à différentes vitesses: certaines semblent fonctionnelles à la naissance, d’autres tardent à se développer. Parallèlement, les fonctions de la mémoire déclarative se développent de façon différentielle. Cependant, peu d’études se sont intéressées au lien entre structures cérébrales et fonctions mnésiques au cours du développement.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

L’objectif de ce projet est d’étudier en parallèle la maturation fonctionnelle de certaines régions cérébrales et l’émergence de la mémoire spatiale, un élément fondamental de la mémoire déclarative. Plus spécifiquement, nous proposons i) d’évaluer les capacités spatiales allocentriques (mémoire des relations spatiales entre éléments de l’environnement) et égocentriques (mémoire des relations spatiales entre le corps et les éléments de l’environnement), qui dépendent de la maturation de structures cérébrales distinctes, et ii) de décrire les mécanismes neuraux sous-tendant ces capacités durant le développement, en utilisant des mesures électrophysiologiques.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Cette étude constituera la première évaluation électrophysiologique et comportementale de la mémoire spatiale au cours du développement. Étant donné les anomalies structurelles observées dans les régions cérébrales sous-tendant la mémoire déclarative, ainsi que les troubles de mémoire constatés dans plusieurs désordres neurodéveloppementaux (ex. autisme, schizophrénie) il est particulièrement important de comprendre le développement normal de cette fonction et des régions cérébrales qui la sous-tendent.