Lead


Lay summary
Dans le contexte général des restructurations actuelles et des réductions des coûts de la santé, notre but est d’objectiver le travail de coordination (standardisé et informel) réalisé par les infirmières et autres professionnels du milieu hospitalier en vue de lui donner une place dans les indicateurs de la productivité hospitalière d’aujourd’hui et dans la conception des formations initiale et continue.
L’étude a porté sur les activités de coordination entre infirmières et autres professionnels de deux services de chirurgie, Elle relevait des approches d’analyse du travail. Les infirmières impliquées dans cette étude étaient au nombre de quatre et travaillaient dans quatre unités de chirurgie de deux établissements hospitaliers: l’Hôpital intercantonal de la Broye, site de Payerne/VD et l’Hôpital fribourgeois, site de Fribourg. Ces infirmières étaient confrontées journellement dans leur espace de travail à différents types de professionnels qui interagissent avec elles selon une intensité variable : chirurgiens, médecins, anesthésistes, physiothérapeutes, cadres infirmiers, stagiaires en formation, etc.
La méthode a consisté en des observations filmées, des séances d’autoconfrontation, et a recouru au cadre théorique et méthodologique du cours d’action pour l’analyse du corpus portant sur les activités menées par les infirmières en vue de coordonner les soins.
Les traits typiques de la coordination ont été mis en évidence, notamment la définition, les manifestations, les caractéristiques et les enjeux de la coordination lorsqu’elle est exercée au sein de l’équipe de soins.
Les résultats obtenus trouvent leur utilité dans la pratique même des infirmières et l’organisation des soins ainsi que dans l’ajustement du curriculum des formations « Bachelor of Science en soins infirmiers » de la HES-SO.