Lead


Lay summary
Le problème de l'acrasie dans la philosophie du 17e siècle s'inscrit dans le domaine de la psychologie morale - la conjonction de ce qu'on appelle aujourd'hui la philosophie de l'action et la philosophie de l'esprit considérée dans sa dimension pratique - en s'attachant à l'étude d'une problématique touchant la rationalité pratique et la liberté. L'objectif principal de cette recherche est l'étude approfondie du phénomène de l'acrasie tel qu'il est traité chez les philosophes modernes: Descartes, Hobbes, Spinoza, Malebranche, Locke et Leibniz. Certains acceptent l'acrasie comme une réalité psychologique, d'autres cherchent à démontrer qu'un tel phénomène est psychologiquement impossible. Nous examinerons en détail les rapports entre l'entendement, la volonté, le jugement et le désir dans leur dimension pratique. La problématique de l'acrasie ayant un lien étroit avec la question de la liberté, une étude des positions de ces philosophes sur la liberté s'inscrira également dans cette recherche. La bibliographie critique sur la question de l'acrasie à l'époque moderne laisse amplement la place à une recherche approfondie sur l'ensemble de cette période, car nous ne trouvons pas de littérature traitant de manière systématique de ce phénomène chez les philosophes du 17e siècle, mais uniquement des articles ou des chapitres isolés, traitant le plus souvent la question chez seulement un philosophe, rarement chez deux. Nous trouvons diverses controverses concernant les positions des philosophes sur la question de l'acrasie (cf. infra, point 2.1), sur lesquels nous prendrons position de manière argumentée. Les enjeux théoriques que notre recherche doit explorer sont plus considérables que ne le laisserait supposer, de prime abord, le nombre de pages consacrées explicitement à la question de l'acrasie. En effet, nous voulons démontrer que le fait que chaque auteur accepte ou refuse la réalité psychologique de ce phénomène dépend d'un certain nombre de prémisses philosophiques importantes propres à sa psychologie morale et/ou à sa métaphysique, prémisses qu'il s'agira de dégager, d'expliciter et d'analyser. Une telle recherche apporte une contribution originale et approfondie à - et vise à combler d'importantes lacunes dans - notre compréhension de la rationalité pratique au 17e siècle. Nous procéderons en combinant une analyse systématique de notre objet à une contextualisation historique (cf infra point 2.3 partie B).