Project

Back to overview

Suicidalité des professionnel-les de la santé et du social : vécus, profils de risques et soutiens nécessaires

English title Health and social care professionals' suicidality: experiences, profiles of risk and support needed
Applicant Castelli Dransart Dolores Angela
Number 200524
Funding scheme Project funding
Research institution Haute école fribourgeoise de travail social HES-SO
Institution of higher education University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland - HES-SO
Main discipline Social work
Start/End 01.02.2022 - 31.01.2026
Approved amount 573'497.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Social work
Applied psychology

Keywords (8)

soutien; suicidalité; risque/vulnérabilité; professionnel-les; processus suicidaire; facteurs de risque; facteurs de protection; résilience

Lay Summary (German)

Lead
"Suizidalität von Fachleuten des Gesundheits- und Sozialwesens: Erfahrungen, Risikoprofile und notwendige Unterstützung"
Lay summary
Fachkräfte im Gesundheits- und Sozialwesen haben höhere Suizidraten als andere Berufsgruppen oder die Allgemeinbevölkerung. Suizidalität, d. h. Suizidgedanken, -planung, -versuche oder tatsächlicher Suizid bei diesen Berufsgruppen, ist jedoch nach wie vor ein weitgehend unerforschtes Gebiet, da sich frühere Studien fast ausschließlich auf Ärzte und Krankenschwestern konzentrierten und nur bestimmte Aspekte wie Depressionen oder Burnout in den Blick nahmen.


Das in sieben Kantonen (Bern, Freiburg, Neuenburg, Tessin, Wallis, Waadt und Zürich) durchgeführte Forschungsprojekt "Suizidalität von Fachleuten des Gesundheits- und Sozialwesens: Erfahrungen, Risikoprofile und notwendige Unterstützung" zielt darauf ab, die mit der Suizidalität von Fachleuten des Gesundheits- und Sozialwesens zusammenhängenden Prozesse zu verstehen und zu beschreiben sowie die Erscheinungsformen, Dimensionen, Merkmale und Faktoren, die mit der Suizidalität dieser Fachleute verbunden sind, sowie die Profile der am meisten gefährdeten Personen zu ermitteln.

Es werden verschiedene Dimensionen untersucht, die sich sowohl auf persönliche Faktoren (soziodemografische Merkmale, psychische Gesundheit, Lebenslauf) als auch auf kollektive Faktoren (Arbeitsumfeld und -bedingungen, Unterstützung usw.) beziehen. 

Diese Forschung, die sich auf eine gemischte Methodik stützt (Interviews und Fragebogen), wird es ermöglichen, das derzeit weitgehend fehlende Wissen über die Prozesse und die Dynamik, die zur Suizidalität von Fachkräften des Gesundheits- und Sozialwesens führen, sowie über die Risiko-/Schutzfaktoren und die am stärksten betroffenen Profile oder Untergruppen zu gewinnen. 

Auf der Grundlage der Ergebnisse werden gezielte Präventions- und Unterstützungsmaßnahmen vorgeschlagen, die an die Situation dieser Berufsgruppen, ihr Risikoniveau und ihre Bedürfnisse angepasst sind. Die Ergebnisse werden auch in Sensibilisierungs- oder Schulungskursen im Rahmen von Grund- oder Aufbaustudiengängen oder in Institutionen verwendet.
Direct link to Lay Summary Last update: 03.12.2021

Lay Summary (French)

Lead
Suicidalité des professionnel·le·s de la santé et du social : vécus, profils de risques et soutiens nécessaires.
Lay summary

Les professionnel·le·s de la santé et du social ont des taux de suicide plus élevés que d’autres professions ou la population générale. Pourtant, la suicidalité, à savoir l’idéation suicidaire, la planification, les tentatives de suicide ou le suicide avéré de ces professionnel·le·s reste un domaine largement sous-investigué, les études antérieures s’étant en effet penchées presque exclusivement sur les médecins et infirmier·ère·s et ne se sont concentrées que sur certains aspects tels que la dépression ou encore le burnout.


Menée sur 7 cantons (Berne, Fribourg, Neuchâtel, Tessin, Valais, Vaud, Zürich), la recherche Suicidalité des professionnel·le·s de la santé et du social : vécus, profils de risques et soutiens nécessaires vise notamment à comprendre et décrire les processus en lien avec la suicidalité des professionnel·le·s de la santé et du social et à identifier les manifestations, dimensions, caractéristiques et facteurs associés à la suicidalité de ces professionnel·le·s, ainsi que les profils de celles et ceux les plus à risque.

Différentes dimensions sont étudiées ayant trait aussi bien à des facteurs personnels (caractéristiques socio-démographiques, santé mentale, trajectoire de vie) que collectifs (milieu et conditions de travail, soutiens fournis, etc.). 

Cette recherche, qui s’appuie sur une méthodologie mixte (entretiens et questionnaire), permettra de produire des connaissances, aujourd’hui largement manquantes, sur les processus et les dynamiques qui rendent les professionnel·le·s de la santé et du social suicidaires ainsi que sur les facteurs de risque / protection et les profils ou sous-groupes les plus concernés. 

Sur la base des résultats, des mesures de prévention et de soutien ciblées, adaptées aux situations de ces professionnel·le·s, à leur niveau de risque et à leurs besoins seront proposées. Les résultats seront utilisés également dans des sensibilisations ou formations au sein des cursus de base ou postgrades ou encore dans les institutions.

Direct link to Lay Summary Last update: 03.12.2021

Lay Summary (Italian)

Lead
Suicidalità degli operatori sanitari e sociali: esperienze, profili di rischio e supporto necessario.
Lay summary

I professionisti della sanità e dell'assistenza sociale hanno tassi di suicidio più alti rispetto ad altre professioni o alla popolazione generale. Tuttavia, la suicidalità, vale a dire l'ideazione suicida, la pianificazione, i tentativi di suicidio o il suicidio completato tra questi professionisti, rimane un'area ampiamente sotto-indagata, poiché gli studi precedenti si sono concentrati quasi esclusivamente su medici e infermieri o solo su alcuni aspetti come la depressione o il burnout.

 

Condotto in sette cantoni (Berna, Friburgo, Neuchâtel, Ticino, Vallese, Vaud e Zurigo), il progetto di ricerca "Suicidalità dei professionisti sanitari e sociali: esperienze, profili di rischio e sostegno necessario" mira a comprendere e descrivere i processi legati alla suicidalità dei professionisti sanitari e sociali e a identificare le manifestazioni, le dimensioni, le caratteristiche e i fattori associati alla suicidalità di questi professionisti, nonché i profili di quelli più a rischio.

 

Il progetto studia diverse dimensioni, relative sia a fattori personali (caratteristiche socio-demografiche, salute mentale, traiettoria/corso di vita) che a fattori collettivi (ambiente e condizioni di lavoro, supporto fornito o ricevuto, ecc.)

 

Questa ricerca, che si basa su una metodologia mista (interviste e questionario), permetterà di produrre conoscenze, attualmente molto carenti, sui processi e le dinamiche che rendono suicidi gli operatori sanitari e sociali, così come sui fattori di rischio/protezione e sui profili o sottogruppi maggiormente interessati.

 

I risultati permetteranno di proporre misure di prevenzione e di sostegno mirate, adatte alle situazioni di questi professionisti, al loro livello di rischio e ai loro bisogni. I risultati saranno anche utilizzati nei curriculi di formazione di base o di approfondimento.

Direct link to Lay Summary Last update: 03.12.2021

Lay Summary (English)

Lead
Suicidality of health and social professionals: experiences, risk profiles and necessary support
Lay summary

Health and social care professionals have higher suicide rates than other professions or the general population. However, suicidality, i.e. suicidal ideation, planning, suicide attempts or completed suicide among these professionals, remains a largely under-investigated area, as previous studies have focused almost exclusively on doctors and nurses and have only concentrated on certain aspects such as depression or burnout.

Conducted in seven cantons (Berne, Fribourg, Neuchâtel, Ticino, Valais, Vaud, and Zurich), the research project "Suicidality of health and social professionals: experiences, risk profiles and necessary support" aims to understand and describe the processes related to suicidality of health and social professionals and to identify the manifestations, dimensions, characteristics and factors associated with suicidality of these professionals, as well as the profiles of those most at risk.

Various dimensions are studied, relating to both personal factors (socio-demographic characteristics, mental health, life trajectory/course) and collective factors (working environment and conditions, support provided, etc.).

This research, which is based on a mixed methodology (interviews and questionnaire), will make it possible to produce knowledge, which is currently largely lacking, on the processes and dynamics that make health and social care professionals suicidal, as well as on the risk/protection factors and the profiles or sub-groups most concerned.

On the basis of the results, targeted prevention and support measures, adapted to the situations of these professionals, to their level of risk and to their needs, will be proposed. The results will also be used in awareness-raising or training courses within basic or postgraduate courses or in institutions.

Direct link to Lay Summary Last update: 03.12.2021

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Project partner

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
169367 Appreciating Death. Ethnography of Assisted Suicide in Switzerland 01.09.2017 Project funding

Abstract

Les professionnel-les (PRO) de la santé et du social ont des taux de suicide avéré plus élevés que d’autres professions ou la population générale. Pourtant, la suicidalité (idéation suicidaire, planification et tentatives de suicide) ou le suicide avéré des PRO restent un domaine largement sous-investigué. Les études antérieures se sont penchées presque exclusivement sur les médecins et infirmiers-infirmières et ne se sont concentrées que sur quelques aspects (dépression, burnout). L’étude proposée investiguera des facteurs personnels et psychologiques (e,g. caractéristiques socio-démographiques, santé mentale, antécédents de violence ou troubles de santé mentale) ainsi que sociaux (e.g. relationnels, environnement de travail, événements de vie) de la suicidalité des PRO. L’étude proposée vise à : 1) comprendre et décrire les processus en lien avec la suicidalité des PRO, 2) identifier les manifestations, dimensions, caractéristiques et facteurs associés à la suicidalité des PRO, 3) identifier les profils de PRO à risque, 4) identifier les soutiens nécessaires aux PRO suicidaires, 5) proposer des mesures de soutien adaptées aux situations et profils de PRO identifiés. L’étude sollicitera les médecins, les infirmiers-infirmières, les psychologues/psychothérapeutes, les aides-soignant-es, les assistant-es en soins et santé communautaire, les autres professionnel-les actifs-ves dans les soins, les travailleurs et travailleuses sociaux, les assistant-es socio-éducatif/ves et autres professionnel-les actifs/ves dans le social dans 7 cantons (Berne, Fribourg, Neuchâtel, Tessin, Valais, Vaud, Zürich) et au sein de deux associations faîtières nationales (Association suisse des infirmiers et infirmières ; Avenir social, association des travailleurs sociaux). Les PRO seront recruté-es avec le concours des partenaires de terrain et plus particulièrement des personnes relais au sein des institutions/réseaux ou associations. Il s’agira d’une étude mixte : dans le volet qualitatif, une cinquantaine d’entretiens semi-structurés seront conduits avec des PRO concerné-es personnellement par la suicidalité et/ou ayant été témoin de la suicidalité d’un-e collègue. Dans le volet quantitatif l’ensemble des PRO actifs/ves au sein des organisations partenaires (env. 32’700) sera invité à remplir un questionnaire auto-administré en ligne, comportant des questions et des échelles. Des informations, entre autres, sur la situation socio-démographique des PRO, sur les contextes, conditions et relations de travail, sur les manifestations de dépression, anxiété, burnout, sur la suicidalité, sur les événements de vie, sur les antécédents de violence subie, sur les soutiens reçus ou souhaités seront collectées. Compte tenu de la thématique sensible abordée, un dispositif éthique et de sécurité particulier sera mis en place, offrant aux participant-es les garanties habituelles en matière de protection de données, de confidentialité voire d’anonymat mais prévoyant aussi la mise à disposition de ressources spécifiques externes aux institutions /organisations dans lesquelles les participant-es sont employé-es. La recherche est innovative à plusieurs égards (approche théorique, méthodologie, périmètre d’investigation) et permettra de produire des connaissances, aujourd’hui largement manquantes, sur les processus et les dynamiques en lien avec la suicidalité des PRO ainsi que sur les facteurs de risque /protection et les profils ou sous-groupes de PRO suicidaires. Sur la base des résultats, des mesures de prévention et de soutien ciblées, adaptées aux situations des PRO et à leur niveau de risque pourront être élaborées et proposées. Les résultats seront utilisés également dans des sensibilisations ou formations au sein des curriculum de formation de base ou postgrade ou encore au sein des institutions.
-