Project

Back to overview

Gasotransmitters in triple negative breast cancer (full proposal)

English title Gasotransmitters in triple negative breast cancer (full proposal)
Applicant Bourquin Carole
Number 198887
Funding scheme SPIRIT
Research institution School of Pharmaceutical Sciences University of Geneva
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline Experimental Cancer Research
Start/End 01.09.2021 - 31.08.2023
Approved amount 498'880.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Experimental Cancer Research
Immunology, Immunopathology

Keywords (4)

Breast cancer; nitric oxide; hydrogen sulfide; tumor immunology

Lay Summary (French)

Lead
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes dans le monde. Bien que de grands progrès ont été faits dans le traitement de cette maladie, le cancer du sein dit « triple négatif » reste difficile à traiter. Le projet, qui associe des chercheurs de l’Université de Genève, de l’Université de Fribourg et de l’Université allemande du Caire, en Egypte, apporte sa contribution dans la recherche de nouvelles approches thérapeutiques pour cette pathologie.
Lay summary
L'oxyde nitrique et le sulfure d'hydrogène sont des gaz produits par de nombreuses cellules du corps humain qui influencent la croissance et les fonctions cellulaires. Leur rôle dans le développement du cancer du sein triple négatif n’est actuellement pas connu.

Le projet porte sur le rôle de ces gaz biologiques dans la croissance des cancers du sein triple négatifs ainsi que sur leur effet sur la réponse immunitaire contre ces cancers. Dans une première partie, l’impact de l'oxyde nitrique et du sulfure d'hydrogène sur la croissance de cellules de cancer du sein ainsi que sur leur résistance à la chimiothérapie sera étudié. Dans une deuxième partie, la production de ces gaz par les cellules cancéreuses et leur effet sur la réponse immunitaire antitumorale seront examinés. Enfin, la correspondance entre les différents types de cancers du sein et leur production de ces gaz sera analysée.

Ces recherches aideront à comprendre l’importance de la production intratumorale de gaz biologiques pour le développement du cancer du sein triple négatif et pour sa réponse au traitement. Elles pourront déboucher sur l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques.

Direct link to Lay Summary Last update: 18.05.2021

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Project partner

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
205625 Mouse metabolic phenotyping platform for UNIFR 01.12.2021 R'EQUIP
204371 "ENDOSEPSIS": Aging-associated, specific pathomechanisms of endothelial dysfunction in sepsis: pathway analysis and experimental therapy 01.05.2022 Project funding

Abstract

Breast cancer (BC) is the most common cancer among women worldwide. Although significant progress has been made in diagnosis and therapy, the outcome of one particular form of BC - triple negative breast cancer (TNBC) - remains poor, and new approaches for the diagnosis and therapy of TNBC (including the identification of specific checkpoints and potential therapeutic targets) remain a priority worldwide. Therefore, TNBC will be the focus of the current collaborative project. By bringing together four groups with significant and complementary experience (Prof. Bourquin -Professor at the School of Pharmaceutical Sciences, University of Geneva, Prof. Szabo - Chair of Pharmacology at the University of Fribourg, Switzerland, Prof. Gad, Chair of Biochemistry, The German University in Cairo, Egypt and Prof. Abdel-Kader, Head of Pharmacology and Toxicology Department in the German University in Cairo, Egypt), the current project will seek to unveil the pathophysiological relevance and interrelationship of two important gasotransmitters: the nitric oxide (NO) pathway and the hydrogen sulfide pathway (H2S) in the pathogenesis of breast cancer.
-