Project

Back to overview

Violences et masculinités dans la République de Genève sous l'Ancien Régime : normes, comportements et imaginaire social (XVIIe - XVIIIe siècles)

Applicant Yang Clarissa Yingying
Number 191909
Funding scheme Doc.CH
Research institution Département d'histoire générale Université de Genève
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline General history (without pre-and early history)
Start/End 01.03.2020 - 30.09.2023
Approved amount 225'730.00
Show all

Keywords (6)

Gender; Masculinities studies; History of violence; Criminality; Geneva; Justice

Lay Summary (French)

Lead
Près de 90% des crimes violents sous l’Ancien Régime sont commis par des hommes. Ainsi, il existe des liens importants entre violences et masculinités. En appliquant aux sources historiques une conception dynamique et relationnelle du genre, ce projet étudie conjointement différentes violences pour mieux cerner cette articulation.
Lay summary

Sous l’Ancien Régime, la grande majorité des violences incriminées sont commises par des hommes. Ce projet questionne l’articulation entre violences et masculinités dans le cadre de la République de Genève, cas exemplaire, pendant la seconde modernité, période de changements importants. Il se concentre sur les violences masculines, divisées en trois types de relations : homme - hommes, hommes - femmes et hommes - enfants. D’abord, il étudiera les normes sociales au travers des sources juridiques et didactiques. Ensuite, il quantifiera les comportements violents à partir des archives criminelles. Enfin, il analysera comment violences et masculinités sont discutées par différents acteurs au sein des procédures.

Dans une perspective socio-culturelle, ce projet s’inscrit dans l’histoire de la criminalité et du genre. Il questionne l’articulation entre identités, relations sociales et violences et contribuera à l’histoire des masculinités, de la justice et de Genève.

Direct link to Lay Summary Last update: 13.02.2020

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Circuler à cheval : matérialités et cultures équestres dans la république de Genève au XVIIIe siècle
YangClarissa, Circuler à cheval : matérialités et cultures équestres dans la république de Genève au XVIIIe siècle, in Brandli Fabrice (ed.), Georg, Genève, 55-75.

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Université du Québec à Montréal Canada (North America)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Genre et santé masculine Individual talk Violences et masculinités dans la République de Genève sous la seconde modernité (1650-1792) 13.10.2020 Genève, Switzerland Yang Clarissa Yingying;


Communication with the public

Communication Title Media Place Year
New media (web, blogs, podcasts, news feeds etc.) Voix confinées de la recherche Western Switzerland 2020

Abstract

Mon projet de thèse vise à comprendre l'articulation entre violences et masculinités dans la République de Genève sous l'Ancien Régime. Selon les statistiques, la grande majorité des auteurs dans le contexte européen sont des hommes . Or, les liens entre violences et masculinités sous l'Ancien Régime restent méconnues. Je propose de les étudier en appliquant aux sources historiques une conception relationnelle et dynamique du genre, inspirée du modèle de Raewyn Connell. Mon travail se concentrerai sur Genève, cas exemplaire des évolutions judiciaires, durant la seconde modernité. Identifiée par les historiens comme un tournant dans l'histoire de la violence et des masculinités, cette période semble cruciale pour ma problématique. J'aborderai le sujet par le type de victime : les hommes, les femmes et les enfants. Pour chaque entrée, j'articulerai ma réflexion autour de trois axes : la normalisation des comportements, les pratiques violentes et l'imaginaire social autour de la violence masculine. L'analyse comparative de plusieurs formes de violences - peu étudiées ensemble traditionnellement - mettra en évidence les connections, divergences et indépendances entre différentes formes de violences criminalisées et de masculinités exprimées.
-